Manifestations sanglantes : les vérités de Dip Doundou Guiss à la classe politique

Dip Doundou Guiss s'est prononcé sur la situation actuelle du pays. Dans un entretien avec Seneweb, le rappeur a fait une analyse des évènements du 1er au 3 juin.

Dip Doundou Guiss

Le climat socio-politique du pays est très tendu ces derniers jours, surtout avec la condamnation du leader de Pastef qui a occasionné des séries de manifestation dans certaines régions du pays. Dakar en a payé le prix fort car les manifestations ont complètement paralysé l'économie durant trois (3) jours de heurts.

Dip Doundou Guiss qui avait rejoint les manifestants dans les rues nous fait le bilan de cette situation chaotique. Même s'il s'était fait rare sur la scène musicale, Dip est qu'à même sorti de sa zone de confort pour donner son point de vue.

Le rappeur de Grand Yoff estime que le climat social s'est beaucoup dégradé ces deux derniers années. La démocratie et la justice du pays en ont pris un sacré coup surtout avec l'affaire Sweet Beauty. La politique a envahi le quotidien des sénégalais et la violence s'est installée sur la scène politique avec des discours et des comportements déplorables.

ADVERTISEMENT

"La situation de ses derniers jours est pire que celle qu'on a vécu en mars 2021. C'était certes prévisible, mais cela a pris des proportions inimaginables. Si les jeunes sont sortis pour manifester, c'est parce que Ousmane Sonko est devenu le dernier espoir de ses jeunes qui vivent dans des situations précaire. La vie est dure pour cette jeunesse et il n'accepteront pas que Sonko soit écarté de l'élection, a déclaré Dip.

Toutefois, le rappeur impute la responsabilité de ces évènements aux acteurs politique en particulier au président Macky Sall à qui il demande de cultiver la paix pour la stabilité du pays.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT