Peau dépigmentée, gestes efféminés : Pape Birahim sévèrement lynché sur la toile

Le chanteur Pape Birahim est devenu la risée du net. Sur les réseaux sociaux, le chanteur de la Médina est sévèrement critiqué à cause de son nouveau look.

La chanteur Pape Birahim

Mais qu'arrive-t-il au chanteur Pape Birahim? C'est la question que se posent les internautes, depuis que l'interprète de " Xalé 200" s'est affiché avec un look et un comportement qui dérangent.

Depuis quelque temps, l'ex-musicien du label Prince Arts est très présent sur la plateforme chinoise Tik Tok. Le chanteur qui est désormais basé aux USA affiche un teint plus éclatant laissant penser à une dépigmentation. Et ce n'est pas tout, le jeune de la Médina est devenu plus audacieux avec des gestes et des accessoires jugés trop efféminés.

Sa dernière vidéo sur la nouvelle chanson "Deuk bi yengou" du groupe Safary a attisé la polémique. Allongé sur son lit, le chanteur reprend les paroles de cette chanson qui est devenue un hit sur la toile, mais avec des gestes un peu sensuels, des bling-bling et un tee-shirt au couleur arc-en-ciel selon les internautes.

ADVERTISEMENT

D'ailleurs ces derniers ne l'ont pas raté sur les commentaires.

Originaire de la Médina, Pape Birahim a été connu grâce à sa fameuse chanson "Médina". Avec sa voix mélodieuse, le chanteur avait réussi à séduire le public. Malheureusement, sa belle voix ne l'a hissé au sommet de la musique sénégalaise. Après son divorce avec le Label Prince Arts qui a eu à produire la plupart de ses chansons, il avait décidé de poursuivre sa carrière aux USA.

D'ailleurs, il avait déclaré qu'il n'avait plus de temps pour la musique sénégalaise. Pape Birahim travaille désormais avec une nouvelle équipe basée aux USA et se produit désormais à l'étranger.

Le chanteur avait laissé entendre qu'il était très sollicité à l'international et qu'il travaille sous contrat, ce qui expliquerait son absence depuis un moment.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT