Le Sénégal sera le pays invité d’honneur de cette 27e édition. Le thème retenu est « Cinéma d’Afrique et de la diaspora, nouveaux talents, nouveaux défis », a rappelé le ministre Burkinabé de la Culture, des Arts et du Tourisme, Foniyama Élise Ilboudo/Thiombiano.

Le ministre de la Communication, Ousséni Tamboura a, pour sa part, révélé que « le budget prévisionnel de cette édition est d’un peu plus de deux milliards cinq cent millions de francs CFA ». Il a indiqué que ce montant sera mobilisé par le budget de l’Etat et auprès des partenaires techniques et financiers.

« Nous attendions 800 films mais à la date d’aujourd’hui plus de 900 films ont été enregistrés provenant de 28 pays dont 71 pour le Burkina Faso », a indiqué le ministre Burkinabé de la Culture.

Un rendez-vous incontournable

Le Fespaco, principal rendez-vous du cinéma en Afrique depuis 1969, se tient tous les deux ans à Ouagadougou. En temps normal, il donne lieu à 450 projections et réunit 5 000 professionnels d’Afrique et de la diaspora, œuvrant dans le cinéma et les médias, ainsi que 100 000 spectateurs environ dans les différentes salles de la ville.

Prévue initialement du 27 février au 6 mars 2021, la grande fête des cinémas d’Afrique avait été reportée « sine die » pour cause de pandémie de Covid-19.