Blood sisters, la série nigériane qui cartonne sur Netflix

Nollywood, le cinéma nigérian, n'est plus à présenter. Le pays de l’Afrobeat s’est hissé au rang de deuxième puissance cinématographique au monde en nombre de films produits par an derrière l'Inde. Cette fois-ci, Nollywood est à l’honneur grâce à la série Blood sisters, première série co-produite par Netflix et le Nigérian EbonyLife Studios.

blood-sisters-dizi-konusu-oyunculari-netflix

Les réalisateurs de la série Blood sisters ont réussi un coup de maitre en parvenant à dénoncer les violences faites aux femmes dans un thriller. Cette série nigériane met en scène les affres de Sarah, une jeune femme promise à un riche et violent héritier, Kola. Elle décide alors de mettre un terme aux fiançailles, ce qui sera le début de son calvaire. En plus, la série a été diffusée quelques semaines après la mort de la célèbre chanteuse de gospel, Osinachi Nwachukwu, victime de violences domestiques, selon ses proches.

Blood sisters est la toute première série co-produite par Netflix et le Nigérian EbonyLife Studios, a déclaré le directeur du film Mo Abudu. Il est accessible sur la plateforme américaine depuis le 5 mai.

Netflix a décidé de coproduire ce joyau pour répondre aux attentes de son public africain qui exige de plus en plus du contenu local. « Collaborer avec une plateforme comme Netflix permet d’abord de disposer enfin des financements pour raconter les histoires que nous souhaitons raconter. Les films produits dans d’autres régions du monde bénéficient de ces financements qui leur permettent d’embaucher les personnes qualifiées et de rassembler toutes les ressources nécessaires pour produire un récit aussi vraisemblable que possible », s’est confié Deyemi Okanlawon, qui joue le rôle d’un homme violent dans la série, dans une interview accordée à Franceinfo.

Le géant américain du streaming a conclu des accords de financements et de co-production et initié des formations destinées aux réalisateurs et acteurs locaux. Dans le cadre de ce partenariat, d’autres séries devraient voir le jour pour le bonheur des férus de Nollywood, le cinéma nigérian.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Thierno Bocoum : «les délais pour la tenue d'une élection ne se négocient pas»

Thierno Bocoum : «les délais pour la tenue d'une élection ne se négocient pas»

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Sexy et sensuelle, Aicha Koné expose sa nouvelle poitrine dans des clichés torrides

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Adolescence: le cyber harcèlement et ses conséquences sur les ados

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

Les vergetures après l’accouchement : quelle solution pour les faire disparaître

AIBD : les chiffres du trafic aérien

AIBD : les chiffres du trafic aérien

Thiès : un homme assomme le mari de sa 'maîtresse'

Thiès : un homme assomme le mari de sa 'maîtresse'

Vatican: le Pape François appelle à la paix en Afrique

Vatican: le Pape François appelle à la paix en Afrique

RDC : les USA accusent le Rwanda de soutenir le M23

RDC : les USA accusent le Rwanda de soutenir le M23

Ziguinchor : confondu à un voleur, Z. Sagna sauvagement abattu par un groupe de jeunes

Ziguinchor : confondu à un voleur, Z. Sagna sauvagement abattu par un groupe de jeunes

ADVERTISEMENT