'FIFA Uncovered' : la série de Netflix qui pourrait secouer le monde du football

La plateforme de streaming américaine, Netflix, va diffuser en novembre, une série documentaire « explosive » dénonçant la corruption au sein de l'instance dirigeante du football mondial, la FIFA. Cette annonce intervient à quelques semaines de la Coupe du monde Qatar 2022.

FIFA Uncovered

Des ennuis en perspective pour la FIFA ? En tout cas, le géant américain Netflix a lancé un pavé dans la marre ! En effet, il a annoncé qu’il allait sortir une toute nouvelle série de documentaires centrés sur l'instance dirigeante du football mondial, la FIFA, et sur l'histoire de cette organisation, marquée par des controverses.

La série documentaire est intitulée 'FIFA Uncovered' (La FIFA à découvert en français). Elle sera diffusée sur la plateforme le mercredi 9 novembre 2022. Selon Pulse Nigeria, le film permettra aux fans de football du monde entier de mieux comprendre le fonctionnement de l'instance.

Néanmoins, Netflix n'en est pas à son premier coup d'essai. En effet, ces dernières années, le géant américain a déjà publié un certain nombre de documentaires visant à dénoncer le fonctionnement de certaines organisations et entreprises de premier plan, notamment Boeing.

ADVERTISEMENT

Selon le synopsis, cette production de Netflix aborde la corruption, le blanchiment d’argent, le racket, l’évasion fiscale et la fraude électronique au sein de la FIFA.

D'après News 24, le service de streaming vient de publier une bande-annonce puissante pour les docu-séries. Les premières images donnent un aperçu du côté obscur de l’instance dirigeante du football au cours de la dernière décennie.

Le compte Twitter officiel de Netflix au Royaume-Uni et en Irlande va plus loin. «Pendant des décennies, la FIFA a uni le monde à travers le football. Mais derrière le jeu, des stratagèmes plus astucieux étaient en jeu », a déclaré le service de streaming.

En 2015, les procureurs fédéraux américains avaient inculpé plus d’une douzaine de responsables de la FIFA pour corruption et blanchiment d’argent. Plusieurs grands noms du football avaient été cités dans ce « scandale », notamment Joao Havelange (président de la FIFA de 1974 à 1998), Lennart Johansson (président de l'UEFA de 1990 à 2007), Sepp Blatter (président de la FIFA de 1998 à 2015) et Michael Platini (président de l'UEFA de 2007 à 2015).

En 2021, le Département de la Justice des États-Unis a finalement conclu que les personnes impliquées dans la candidature de la Russie en 2018 et celle du Qatar en 2022 avaient « soudoyé » des responsables de la FIFA en échange de leurs votes.

La décision d'attribuer au Qatar l'organisation de la Coupe du monde a été très critiquée partout dans le monde.

Les pourfendeurs de ce choix estiment d’abord qu’au moment de l’attribution de l’organisation de la compétition, l’émirat disposait de peu d'infrastructures pour accueillir un tournoi de football de cette ampleur.

Ensuite, ils pensent que cette nation du Moyen-Orient est en proie à une chaleur extrême, ce qui explique que le tournoi ait été déplacé de l'été à l'automne/hiver pour la première fois en plus de dix ans.

Enfin, ils dénoncent des violations de droits de l'Homme et surtout des travailleurs migrants. En effet, des organisations comme Amnesty International ont révélé qu’un nombre important de travailleurs migrants seraient morts sur les chantiers depuis que le pays a obtenu l’organisation de la coupe du monde.

Pour rappel, le match d’ouverture de la compétition aura lieu le lundi 21 novembre. Le pays hôte, le Qatar, affrontera l’Équateur.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT