Le prêcheur Cheikh Ahmed Cissé libre

Cheikh Ahmed Cissé, marabout, tradipraticien et jet-setteur recouvre la liberté.

Le prêcheur Cheikh Ahmed Cissé lors d'une émission sur Teledakar

Après un mois passé à la prison de Rebeuss, Cheikh Ahmed Cissé hume l'air de la liberté. Le prêcheur était poursuivi pour attentat et outrage public à la pudeur et diffusion d'images contraires aux bonnes mœurs. Son arrestation fait suite à une plainte de Jamra, après qu’il a demandé qu’on distribue des préservatifs dans les mosquées.

Face au juge, il avait déclaré ceci : "J'ai tenu ces propos pour enseigner seulement. Et je ne pouvais pas ne pas parler en wolof parce que c'est le meilleur moyen de me faire comprendre. Mais je n'ai rien fait de mal".

Arès la sortie Cheikh Ahmed Cissé, Jamra avait sorti un communiqué pour fustiger le comportement du tradipraticien. Selon Mame Mactar Guèye et Cie, ce dernier faisait tacitement l’apologie de la fornication et la banalisation de l’adultère dans ses "délires verbaux". C'est pourquoi, ils avaient décidé de saisir le Procureur de la République, la Brigade des mœurs et la division de la cybercriminalité de plaintes, pour dénoncer les propos de Cheikh Ahmed qui portent de "dangereux germes de déstabilisation sociale et de troubles à l’ordre public."

Outre ses plaintes, Jamra avait corsé le dossier en rajoutant des enregistrements audios et vidéos incriminés

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT