Bientôt, il ne sera plus possible de bloquer quelqu'un sur Twitter/X

C’est l’homme des annonces-chocs ! Elon Musk l’a encore fait ! Il a déclaré que Twitter/X va bientôt mettre fin à la possibilité de bloquer d'autres utilisateurs. Musk remet en question la pertinence de cette fonctionnalité.

Elon Musk a rebaptisé Twitter en X. Getty Images

Selon Musk, la fonction de blocage sera « supprimée » à l'avenir, car il estime qu'elle « n'a aucun sens ». Cette déclaration fait suite à une question posée sur Twitter, demandant pourquoi quelqu'un bloquerait un utilisateur plutôt que de le mettre en mode « mute » – une alternative moins contraignante.

Il est essentiel de noter que la fonction « mute » et la fonction « block » sont deux éléments différents sur Twitter. Le « mute » permet aux utilisateurs d'ignorer le contenu d'autres utilisateurs, tandis que le « block » empêche ces derniers de voir le contenu du bloqueur, de le suivre ou d'interagir avec lui.

Selon Elon Musk, à l'avenir, le « mute » sera le seul moyen de filtrer le contenu sur Twitter, sauf dans le cas des messages directs, où la fonction de blocage sera toujours disponible. Cependant, cela soulève des inquiétudes quant à la possibilité pour les comptes de spam et les « indésirables » d'interagir avec des utilisateurs qui les auraient autrement bloqués. En effet, la fonction « mute » est nettement moins restrictive que le blocage complet.

En conséquence, si vous mettez un compte en mode « mute » sur Twitter, ce compte pourra toujours voir votre contenu et interagir avec lui, mais vous ne verrez rien de ses activités. Vous ne recevrez également aucune notification de ses actions, à moins que vous ne le suiviez activement.

ADVERTISEMENT

Cette décision d'abolir la fonction de blocage suscite déjà des réactions mitigées parmi les utilisateurs de Twitter, alors que le réseau social cherche à réinventer la manière dont les utilisateurs gèrent leurs interactions en ligne.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT