Cinq (5) animaux que les Africains associent à la malédiction

Il existe certains animaux que les Africains considèrent comme maléfiques et porteurs de poisse.

5 animaux que les Africains considèrent comme maléfiques.

En Afrique, les animaux sont plus que de simples êtres de compagnie. Nous les considérons comme des forces du bien et du mal. Voici cinq (5) animaux que les Africains associent à la malédiction et à la peur.

En Afrique, les chats sont associés à la sagesse, mais les chats noirs sont perçus comme maléfiques, voire sataniques. Il est fort probable que votre cœur palpite à la vue d'un chat noir. Dans la culture nigériane, par exemple, les chats noirs sont surtout associés aux sorcières.

Les hiboux ont quelque chose d'effrayant. Il peut s'agir de leurs yeux qui vous transpercent l'âme ou de la façon dont ils tournent leur cou. Le fait que le hibou soit une créature nocturne a également incité les gens à croire que les hiboux sont maléfiques.

ADVERTISEMENT

Cet animal est universellement perçu comme un être maléfique. Les vautours, qui se nourrissent de carcasses d'animaux morts, sont de mauvais augure. Voir un vautour dans son rêve relève du cauchemar et peut conduire à une séance d’exorcisation.

Aux États-Unis, la chauve-souris est bien vue. Elle représente même le super-héros Batman, mais en Afrique, les chauves-souris sont considérées comme des animaux maléfiques. Elles sont également des créatures nocturnes qui se cachent dans des grottes, ce qui a construit le mythe selon lequel elles sont des animaux maléfiques qui apportent la malchance et la terreur.

C'est l'animal qui représente la malédiction par essence. Dans la Bible, le serpent est considéré comme une créature maléfique. Si vous voyez un serpent dans votre maison, vous penserez probablement que c'est votre « ennemi » qui l'a envoyé pour vous tuer. Le fait qu'ils soient venimeux les rend encore plus redoutables.

Voici quelques histoires qui prouvent que certains de ces animaux sont étranges.

Au Nigéria, les habitants du village d'Iba Oku dans la zone de gouvernement local d'Uyo de l'État d'Akwa Ibom ont été plongés dans la confusion lorsqu'un vautour aurait remis une lettre au chef traditionnel lui demandant de quitter son trône dans un délai précis.

Selon The Nation, l'étrange incident a provoqué une onde de choc chez les habitants, lorsque le vautour a déposé la lettre au palais du monarque, Eteidung Gabriel Mbeka, lui demandant de quitter son trône ou de faire face à des conséquences désastreuses.

Récemment, sur les réseaux sociaux, une jeune Nigériane a raconté que sa mère priait la nuit et qu'un hibou était entré dans sa chambre.

Le hibou a été tué par son père et les photos de l'oiseau mort ont été partagées sur les médias sociaux.

Avec Pulse Nigeria

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Médias : Diagna Ndiaye réclame 500 millions F CFA à Jeune Afrique

Médias : Diagna Ndiaye réclame 500 millions F CFA à Jeune Afrique

Tabaski : Pour acheter une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère

Tabaski : Pour acheter une perruque, elle vole les bijoux en or de sa mère

Dette fiscale des médias : RSF appelle à la réforme des aides publiques

Dette fiscale des médias : RSF appelle à la réforme des aides publiques

Ligue 1 : Lamine Camara désigné pépite de la saison

Ligue 1 : Lamine Camara désigné "pépite de la saison"

Sucre, riz, huile, pain... : voici les nouveaux prix !

Sucre, riz, huile, pain... : voici les nouveaux prix !

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Le nombre de déplacés de force dans le monde atteint le chiffre record

Jeune tué à Modène : deux autres suspects arrêtés !

Jeune tué à Modène : deux autres suspects arrêtés !

Economie : une bonne nouvelle de la Banque mondiale pour  Diomaye

Economie : une bonne nouvelle de la Banque mondiale pour Diomaye

Touba : présumé viol sur une fille de 9 ans, Y. S placé sous mandat de dépôt

Touba : présumé viol sur une fille de 9 ans, Y. S placé sous mandat de dépôt

ADVERTISEMENT