L'achat d'un mouton comporte toujours une part de risque, notamment le risque d'acquérir une bête malade.

Si vous n'en avez pas encore acheté, Voici quelques conseils pour bien choisir son mouton :

  • Palper le ventre du mouton : cela permet de vérifier si le mouton est artificiellement gonflé à l'eau ou s'il est réellement gros.
  • Le mouton doit avoir une bonne allure : un mouton ne doit pas avoir de fièvre pas plus de 39.5°C de température corporelle.
  • Le mouton ne doit pas être maigre : Un mouton chétif est le signe d'une maladie chronique ou de parasites.
  • Regardez les deux dents avant. Si l’une d’elles tombe, la bête a plus d’un an. S’il n’en manque pas mais que l’une des dents a changé de couleur, qu’elle devient jaunâtre et plus épaisse, c’est que le mouton a changé de dents. Il se fait donc vieux et sa viande n’est plus très tendre.

Dernière chose, si vous avez l’occasion de connaître le mode d’élevage, vous pourrez affiner votre recherche. En effet, si le mouton a obéit à un élevage très intensif les dernières semaines précédents la fête, il prend beaucoup de kilos superflus. Cela ne lui permet pas seulement de développer de la chair, mais surtout beaucoup de graisses et donc de la liquidité inutile.