Diary Sow en a marre d'être critiquée !

La célèbre étudiante sénégalaise répond à ses détracteurs sur le réseau social Instagram.

Diary Sow a donné signe de vie

Les internautes ne ratent pas une seule occasion pour critiquer Diary Sow après chaque publication sur sa page Instagram. Sa fugue en janvier dernier en France ne passe toujours pas.

La meilleure élève du Sénégal 2018 et 2019, qui n'a pas goûté aux critiques, solde ses comptes avec ses détracteurs. Elle demande aux Sénégalais de mener une petite réflexion avant de balancer des commentaires et critiques sans fondements sur elle. « S’attaquer au physique, à l’intellect, aux idées, à l’ethnie, au genre, rien ne justifie une pareille violence », écrit-elle. D. Sow de poursuivre : « Chaque personne derrière son clavier doit essayer de se mettre à la place de l’individu avant de l’attaquer ou l’insulter ». « Avant de poster un commentaire méchant, de grâce, posons-nous ces questions : est-ce vraiment nécessaire ? Est-ce-que je sais vraiment ce que la personne a vécu ? »

La jeune Sénégalaise de 20 ans, et ex-étudiante en prépa au lycée Louis-le-Grand de Paris, s’était volatilisée en France, suscitant angoisse et incompréhension à Dakar comme dans la diaspora sénégalaise.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn