Eté : est-il mauvais de ne pas porter de soutien-gorge ?

Le mouvement "No-Bra" qui consiste à s’émanciper du soutien-gorge est de plus en plus plébiscité. L’occasion de se questionner sur ses éventuelles conséquences… Que se passe-t-il lorsque l'on arrête de porter un soutien gorge ?

soutien gorge

Face à cette pratique qui semble perdurer, beaucoup s’interrogent sur les éventuelles conséquences néfastes. Selon les gynécos, le non-port du soutien-gorge ne comporte aucun risque pour la peau ou le vieillissement des seins.

« La seule réserve serait pour les femmes en surpoids ou celles qui ont une forte poitrine. » Autre cas de figure, les femmes qui exercent une pratique sportive : « Faire un marathon sans soutien-gorge peut entraîner un étirement des petits ligaments. »

Les seins ne tombent pas davantage sans soutien-gorge

Selon une étude sur le sujet, parue en 2013, chez certaines femmes adeptes du "No- Bra" la disparition de petites vergetures au bout de six semaines.

En revanche, l’étude signale le cas des femmes qui à la ménopause connaissent un relâchement du tissu conjonctif : "On remarque alors une prise de poids des seins, ce qui peut entraîner des cervicalgies, des dorsalgies ou même des syndromes canalaires lorsque les bretelles compriment les nerfs."

ADVERTISEMENT

Si elle n’encourage pas les femmes à jeter leurs soutiens-gorge, notre expert les invite toutefois à "passer à des brassières, sans élastiques".

Ne pas porter de soutien-gorge renforce le soutien naturel

Il est mis en garde sur la matière de certains soutiens-gorge. "La plupart sont en matière synthétique, des tissus enduits. Le pire ce sont les 'antiodeurs' ou 'antibactériens'. Si cette chimie rajoutée est infime, elle suffit à induire de l’eczéma ou des irritations."

Quant au push-up, vedette des années 90, il est aujourd’hui sujet à débats. La raison : avec son système de baleines, ses renforts sont très compressifs : "Le push-up peut couper la circulation sanguine, voire la circulation lymphatique. Et cela peut abîmer la peau".

Dès lors, il est important que l’apesanteur s’exerce sur les seins, car c’est ce qui renforce les tissus de soutien naturel. "Si vous mettez une ceinture lombaire alors que vous n’en avez pas besoin, et que vous l’enlevez, cela sera catastrophique. Toutes ces orthèses sont contre-productives car le tissu conjonctif est extrêmement important. Malheureusement, on n’en parle jamais."

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Massacre de Gaza : un militaire meurt après s’être immolé devant l’ambassade d’Israël

Massacre de Gaza : un militaire meurt après s’être immolé devant l’ambassade d’Israël

Guy Marius Sagna se convertit à l'Islam et prend une niarel

Guy Marius Sagna se convertit à l'Islam et prend une niarel

Election présidentielle : la date du 02 juin proposée !

Election présidentielle : la date du 02 juin proposée !

Arrestation de Gris2: sa petite sœur montre au créneau et descend Zeyna

Arrestation de Gris2: sa petite sœur montre au créneau et descend Zeyna

Néfertiti : portrait d'une grande reine ! (Découverte)

Néfertiti : portrait d'une grande reine ! (Découverte)

Insolite: elle déshérite ses enfants et lègue 1 milliard CFA à ses animaux

Insolite: elle déshérite ses enfants et lègue 1 milliard CFA à ses animaux

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Mononucléose: la maladie du baiser des adolescents

Comment sauver Macky Sall !

Comment sauver Macky Sall !

Une pirogue transportant 154 candidats à l’émigration interceptée par la Marine nationale

Une pirogue transportant 154 candidats à l’émigration interceptée par la Marine nationale

ADVERTISEMENT