Huit (8) pays africains où internet a été restreint en 2023

Au cours du premier semestre de cette année, 4,24 milliards de personnes ont été victimes de la censure numérique dans le monde. Toutes les restrictions ont été promulguées en réponse à des manifestations ou à des troubles politiques. Business Insider Africa présente huit pays africains qui ont restreint l'accès à Internet en 2023.

Coupure d'Internet en Afrique

À l'ère du numérique, internet est incontournable dans notre vie quotidienne. Il fait désormais partie intégrante de nos activités.

Nous en dépendons dans tous les domaines, qu'il s'agisse de rester en contact avec nos amis sur les réseaux sociaux, de s’informer ou même d'exercer des activités professionnelles.

Au cours du premier semestre de cette année, 4,24 milliards de personnes ont été victimes de la censure numérique dans le monde.

Selon un rapport de Surfshark, une société basée aux Pays-Bas, huit pays africains, dont le Soudan, touché par un conflit, ont mis en œuvre des restrictions d'accès à Internet au cours du premier semestre 2023.

Cette restriction s'accompagne vraisemblablement d'un coût économique considérable. Par exemple, en 2020, l'Afrique subsaharienne a perdu 237,4 millions de dollars à cause de la censure d'internet. Les pays africains concernés ont imposé soit des suspensions, soit des restrictions sur les réseaux sociaux.

ADVERTISEMENT

Selon le rapport, toutes ces mesures ont été adoptées en réponse à des manifestations ou à des troubles politiques, ce qui souligne l'importance de l'internet pendant les périodes de tensions sociales.

Voici les pays africains qui ont restreint l'accès à Internet en 2023.

  1. Éthiopie (février)
  2. Tanzanie (février)
  3. Mauritanie (mars)
  4. Soudan (avril)
  5. Guinée (mai)
  6. Sénégal (juin)
  7. Zimbabwe (août)
  8. Gabon (août)
ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT