Pour le cas spécifique des Mamelles, monument historique classé, il a relevé que les autorisations de construction dans cette zone ont été signées en 2010 par la ville de Dakar. L'arrêt des chantiers entamés est effectif et un plan total de retrait des baux octroyés dans cette zones est prévu, a fait savoir le ministre, dans une déclaration rapportée par Libération.

Abdou Karim Fofana est d'avis qu'il faut une nécessaire concertation sur les ratios relativement à son utilisation pour le tourisme, le cadre de vie ainsi que d'autres activités. "Une application rigoureuse de loi est devenue un impératif", selon lui. Réagissant sur les 5 hectares saisis par la Cour de répression sur l'enrichissement illicite (Crei) dans le cadre de l'affaire dite des biens mal acquis, M. Fofana a précisé qu'à ce jour, cette question relève de la justice et du service des Domaines.