Covid-19 : Première victime du Variant britannique à Mbour

Une nouvelle souche 64% plus mortelle que la précédente selon l'IRESSEF.

Pr Souleymane Mboup IRESSEF

Un patient atteint du second variant britannique est mort, a annoncé l’IRESSEF. La victime réside à Mbour. Une équipe de l'Institut de Recherche en Santé, de Surveillance Épidémiologique et de Formation (IRESSEF) dirigée par le Pr Souleymane Mboup est dépêchée à Mbour pour traquer les cas contacts du patient décédé. Ce deuxième variant est très dangereux à cause de son degré de contagiosité et de mortalité élevé. L’IRESSEF n’exclut pas une 3e vague plus dangereuse. En effet cette nouvelle souche du coronavirus afficherait des risques de mortalité 60 à 64% plus élevés.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn