Le pasteur qui officie dans une église sise aux Parcelles Assainies (quartier dakarois) effectuait des prestations privées, chez lui, à Sacré-Cœur, où il avait l’habitude de recevoir ses fidèles, majoritairement composés de femmes. Persuadée des pouvoirs mystiques du pasteur qui se targuait d’exorciser Satan, une fidèle s’est rendue chez lui pour une séance d’exorcisme. Mais le pasteur présumé va mettre à profit la cérémonie de prières pour entretenir des rapports sexuels avec sa fidèle plongée dans un état second.

Ce qui se révélera être le modus operandi du pasteur-violeur qui a déjà fait plusieurs victimes. D’après les sources de L’OBS, le pasteur a violé plusieurs de ses fidèles en usant du même stratagème.

La dernière victime a déposé une plainte au niveau de la Brigade de gendarmerie de Thionck. Le dossier devrait faire l’objet d’une information judiciaire.