Après l’instauration de l’état d’urgence par le chef de l’Etat et l’institution d’un couvre-feu, le ministre de l’Intérieur Antoine Diome s’est exprimé sur la télévision nationale. Il a prévenu ceux qui tenteraient de passer outre.

«Quand il y a un texte qui organise des mesures de cette nature, il prévoit également des sanctions. Maintenant, nous espérons et souhaitons de ne pas arriver à ce stade parce que le président a appelé chacune et chacun à avoir le comportement et l’attitude qu’il faut.

Le plus important aujourd’hui c’est de comprendre que tous ensemble, nous devons faire bloc derrière le chef de l’Etat et attendre cet objectif qui est d’arrêter la propagation du virus.

Maintenant si des sanctions doivent être prises, on ne souhaite pas, c’est dans l’ordre naturelle des choses, parce que c’est prévu par la loi.»