Une somme de 2 milliards Fcfa, destinée au secteur de la presse et aux acteurs culturels, est introuvable.

Le ministre des Finances et du budget, Abdoulaye Daouda Diallo, affirme, dans son budget 2021, avoir dépensé 1 milliard 65 millions destiné à la Sodav et 900 millions pour appuyer la presse et la culture urbaine.

D'emblée, le DAGE du ministère de la Culture remet les pendules à l'heure, soutenant qu'il n'a pas été question d'une subvention : "Le milliard 65 millions, c'est le réaménagement que le ministère avait fait en interne", explique-t-il dans le journal Source A.

Même son de cloche chez les professionnels des médias. "On n'a rien reçu des 1000 milliards du Fonds Force Covid-19. Je peux en attester en tant que président du CDEPS", fulmine Mamadou Ibra Kane.

Pour sa part, le DG de la Sodav, Ali Bathily, renseigne : "Le milliard que notre structure a reçu n'est pas une subvention (…). Nous avons rendu le reliquat (Ndlr : 532 millions Fcfa) au ministère de la Culture, comme il nous l'a demandé."