Cependant, souligne le ministre, pour le volet transport, l’avis de commande le concernant indiquait entre autres l’obligation de disposer d’un parc de 50 camions au minimum. Et l’analyse de la base de données constituée à travers des réponses consécutives a permis d’avoir une idée sur les meilleurs prix sur le marché du transport et de dégager un tarif pour chaque région.

Ainsi, dit-il, les tarifs des régions de Thiès p, Louga, Diourbel, Fatick, Kaolack ont été fixés à 7 500 FCFA la tonne. Les régions de Saint Louis et Tambacounda, 15 000 FCFA la tonne, Matam, Kolda, Sedhiou, Kédougou et Ziguinchor pour 18 500 FCFA la tonne. Il renseigne que les transporteurs qui ont accepté ces tarifs sont dans le dispositif d’acheminement depuis le lancement.

Toujours dans le cadre du transport, M. Faye a avoué que le collectif des transporteurs a bel est bien mis à la disposition de l’Etat un parc de camions gratuitement. « je voudrai aussi informer que le Collectif des Acteurs du Transport Routier du Sénégal a bien voulu mettre à la disposition de l’opération un parc de camions. Et je profite de cette occasion, pour saluer cet élan de solidarité. A la date du 14 avril, 14 véhicules de ce parc ont été chargés et convoyés vers la région de Thiès. Le 16 avril, on avait aussi 42 nouveaux chargements. Et je réaffirme notre disponibilité à accueillir encore plus de camions d’autant plus que le besoin tournent autour de 600 camions par jour. »