ADVERTISEMENT

Burkina Faso : expulsion de présumés espions français

Les autorités burkinabé ont annoncé mercredi l’expulsion de deux présumés espions français, information que Paris n’a pas encore confirmée.

Espion français, Image d'illustration. Source : L'Express

Selon l’Agence d’information du Burkina (AIB/ Officielle), deux citoyens français interpellés pour activités d’espionnage ont été expulsés du territoire burkinabè, dans la nuit du 17 au 18 décembre 2022.

ADVERTISEMENT

« C’est l’intérêt des deux citoyens (français) R.C et N.S aux activités des Forces de défense et de sécurité burkinabè (FDS), qui a permis de les identifier avant de les expulser », nous renseigne la même source.

Côté français, pour le moment, c’est silence radio. Jeudi, une source diplomatique française en poste à Ouagadougou a déclaré à l’Agence Anadolu, ne pas avoir « plus d’information pour le moment », avant d’ajouter que cette situation est « surréaliste dans un pays où il y a de la coopération militaire (entre les deux États) ».

Depuis 2015, le Burkina Faso est en proie à une crise sécuritaire aiguë marquée par des attaques terroristes. C’est dans cette optique que le Pays des Hommes intègres tente de diversifier sa coopération militaire et stratégique dans le cadre de sa lutte contre le terrorisme. Depuis le coup d’État du 30 septembre dernier, Ouagadougou s’est rapproché de Moscou dans un contexte de sentiment anti-français grandissant dans le pays.

« Nous souhaitons que la Russie soit un allié dans la lutte contre le terrorisme, comme tous nos partenaires. Nous savons que la Russie est une grande puissance et si la Russie veut, elle peut vraiment nous aider dans ce domaine », avait déclaré le chef du gouvernement burkinabè, Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambela, dans un entretien accordé à la chaîne de télévision russe RT.

Début octobre dernier, des représentations diplomatiques françaises avaient été prises pour cible par des manifestants.

Le gouvernement burkinabè a décidé le 3 décembre dernier de suspendre la diffusion des programmes de Radio France internationale (RFI) à l’échelle nationale jusqu’à nouvel ordre à cause « des manquements » constatés dans la ligne éditoriale du média français, indique un communiqué officiel.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Arrestations et emprisonnements : le calvaire des médecins sénégalais

Arrestations et emprisonnements : le calvaire des médecins sénégalais

 CHAN : le vainqueur va empocher plus d’1 milliard FCFA

CHAN : le vainqueur va empocher plus d’1 milliard FCFA

La lutte perd un grand promoteur

La lutte perd un grand promoteur

Mbayang : 'Infidèle n'est pas un film de prostituées'

Mbayang : 'Infidèle n'est pas un film de prostituées'

Gestion du TER : les graves révélations de 'Le Figaro'

Gestion du TER : les graves révélations de 'Le Figaro'

Direction de la Microfinance : la fausse cheffe de projet escroque 32 millions FCFA

Direction de la Microfinance : la fausse cheffe de projet escroque 32 millions FCFA

805 kg de cocaïne saisis  :  révélations sur le cerveau gambien du cartel

805 kg de cocaïne saisis : révélations sur le cerveau gambien du cartel

Affaire 'Sweet Beauté' : les parlementaires de YAW prennent la défense de Sonko

Affaire 'Sweet Beauté' : les parlementaires de YAW prennent la défense de Sonko

Al Khayri : l'actrice 'Adja' a dit oui !

Al Khayri : l'actrice 'Adja' a dit oui !

ADVERTISEMENT