CEDEAO : ce que réclament Mohamed Bazoum, son épouse et son fils de 22 ans

Le président nigérien déchu, Mohamed Bazoum, a décidé, mercredi 20 septembre, de saisir la justice ouest-africaine pour obtenir sa libération, près de deux mois après un coup d’Etat des militaires.

Le Président Nigérien, Mohamed Bazoum

Le président déchu Mohamed Bazoum espère ainsi obtenir sa libération et le rétablissement de l’ordre constitutionnel dans le pays. Le président nigérien déchu, Mohamed Bazoum, a décidé, mercredi 20 septembre, de saisir la justice ouest-africaine pour obtenir sa libération et le rétablissement de l’ordre constitutionnel dans le pays, près de deux mois après un coup d’Etat des militaires, qui l’ont renversé et le séquestrent toujours. « Nous demandons (…), au vu de la violation des droits politiques, que l’Etat du Niger soit condamné au rétablissement immédiat de l’ordre constitutionnel par la remise du pouvoir au président Bazoum, qui doit continuer de l’exercer jusqu’à la fin de son mandat, le 2 avril 2026 », a déclaré à l’Agence France-Presse (AFP) son avocat sénégalais, Me Seydou Diagne.

La requête déposée devant la Cour de justice de la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) le 18 septembre invoque « l’arrestation arbitraire » et « la violation de la liberté d’aller et venir » du président Mohamed Bazoum, de sa femme, Haziza, et de son fils Salem, détenus avec lui au palais présidentiel depuis le coup d’Etat, le 26 juillet. Selon Me Diagne, ses « clients sont victimes de graves et intolérables violations des droits de l’homme. Ils ont le droit de saisir les juridictions compétentes. Ça ne peut pas aggraver leur situation, c’est un motif d’espoir que justice leur soit rendue ».

En cas de décision favorable, « l’Etat du Niger [aura] l’obligation juridique d’exécuter la décision », a-t-il assuré. « Ce qui nous intéresse, c’est d’obtenir une condamnation de l’Etat du Niger par une décision de justice. Le combat de M. Bazoum est un combat par le droit », a-t-il insisté. Me Diagne a également affirmé : « Le général [Abdourahamane] Tiani [à la tête du régime militaire] n’est pas habilité par la loi nigérienne pour procéder à des arrestations. Il a été nommé par décret depuis 2011 pour assurer la sécurité du président. »

A la mi-août, les auteurs du coup d’Etat avaient, de leur côté, annoncé leur intention de « poursuivre » Mohamed Bazoum pour « haute trahison » et « atteinte à la sûreté » du pays. Mohamed Bazoum et les membres de sa famille ont été confinés dans le sous-sol de la résidence durant la première semaine de leur détention.

Le président n'est en effet pas le seul à être privé de sa liberté. Sa femme, Hadja Hadiza Bazoum, ainsi que son fils de 22 ans, Salem, sont à ses côtés. En revanche, sa fille Zazia, 34 ans, se trouve actuellement à Paris. Interrogée par le Guardian, Zazia Basoum a expliqué que ses parents et son frère n'ont pas de viande ou de fruits et de légumes frais pour se nourrir.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT