Drame de Melilla : les explications de l’ambassadeur du Maroc à Dakar

Hassan Naciri, ambassadeur du Maroc au Sénégal a réagi à la tragédie de Mellila et a blanchi les Forces de l’ordre marocaines.

Hassan Naciri, Ambassadeur du Maroc au Sénégal

L’émotion reste vive et les controverses se multiplient quelques jours après le drame survenu vendredi 24 juin à l’entrée de Melilla, possession espagnole dans le nord du Maroc, où au moins vingt-sept migrants subsahariens, selon un bilan officieux, ont péri lors d’une tentative de passage en force à l’intérieur de l’enclave.

Dans le sillage des autorités de son pays, l’ambassadeur du Maroc au Sénégal blanchit les Forces de l’ordre marocaines en revenant sur les faits et décrit la situation des migrants au Maroc.

Le jour ayant précédé cet événement tragique, les autorités marocaines ont commencé une opération de ratissage des montagnes et forêts avoisinantes de Nador où des milliers et des milliers de migrants subsahariens ont élu demeure et préparant l’un des multiples assauts dont ils sont coutumiers contre les postes frontières", explique-t-il dans un entretien avec Le Quotidien.

"Durant cette opération de ratissage, qui a pour objectif de mettre ces migrants dans les centres d’accueil en attendant de statuer sur leur situation, soit en les rapatriant vers leurs pays d’origine, soit en régularisant leur situation de séjour au Ro­yaume, les migrants ont engagé de véritables batailles rangées contre les Forces de l’ordre à force de jets de pierres, car ils n’ont qu’un seul et unique objectif , passer de l’autre côté, vers cet eldorado rêvé qu’est ­l’Eu­ro­pe", a-t-il précisé.

Avant d'ajouter: "Sachant pertinemment que leur séjour – et quel séjour et dans quelles conditions – dans les montagnes et bois avoisinants de Nador était désormais compromis, un certain nombre de migrants (environ 2000) ont décidé de tenter le tout pour le tout et de forcer le passage vers Melilla quoi qu’il en coûte."

ADVERTISEMENT

"Des vidéos montrent ailleurs une foule de migrants dans une sorte de réunion où un meneur les invectivait et les mobilisait pour l’assaut."

"D’autres vidéos montrent également le jour fatidique, leur marche à travers les rues de Nador menant au passage frontalier, armés de barres de fer, de bâtons, de pierres et parfois d’armes blanches et prêts à en découdre avec quiconque s’opposerait à eux."

A l'en croire, "ces malheureuses victimes, décédées ou blessées, sont le résultat de ces bousculades et chutes mortelles et non des Forces de l’ordre qui n’ont pas tiré un seul coup de feu."

"Voici le contexte et le véritable déroulé que les images qui ont inondé la toile tentent d’occulter en essayant d’imputer les décès et les blessures aux Forces de l’ordre qui, il faut le rappeler et avec force, n’ont à aucun moment fait usage d’armes à feu dont elles sont dépourvues d’ailleurs comme c’est enregistré par les caméras", insiste-t-il

Tout en réitérant que es Forces de l’ordre n’ont utilisé que les moyens conventionnels de maintien de l’ordre, à savoir des bombes lacrymogènes, des matraques ou encore des boucliers pour se protéger.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Émigration clandestine : le rêve de 19 candidats brisé à Saint-Louis, 2 convoyeurs arrêtés

Émigration clandestine : le rêve de 19 candidats brisé à Saint-Louis, 2 convoyeurs arrêtés

Pikine : les Forces vives maintiennent la pression pour la tenue de l'élection présidentielle

Pikine : les Forces vives maintiennent la pression pour la tenue de l'élection présidentielle

Attaque terroriste au Burkina: au moins quinze fidèles tués dans une église

Attaque terroriste au Burkina: au moins quinze fidèles tués dans une église

Dialogue national : les candidats 'spoliés' disent OUI à Macky Sall

Dialogue national : les candidats 'spoliés' disent OUI à Macky Sall

OM : la punition de Pape Gueye levée

OM : la punition de Pape Gueye levée

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Dimanche 25 février : les Sénégalais devait élire leur 5e Président

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Youssou Ndour dévoile les premières images de son clip en featuring avec Fally Ipupa

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Le documentaire « Dahomey » de Mati Diop remporte l’Ours d’or

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

Groupe Futurs Medias : la journaliste Binta Diallo démissionne

ADVERTISEMENT