Gabon : 29 morts dans le naufrage d'un ferry

Au moins 29 personnes sont mortes dans le naufrage d'un petit ferry au large du Gabon le 9 mars et huit autres restent portées disparues, après qu'un corps a été repêché jeudi, selon un nouveau décompte des victimes annoncé par le gouvernement.

29-morts-dans-le-naufrage-d un-ferry

Quinze jours après le drame, les recherches se poursuivent pour retrouver les dépouilles des disparus, précise le gouvernement sur son site internet vendredi. Quelque 124 naufragés avaient pu être récupérés vivants sur les 161 occupants de l'Esther Miracle officiellement enregistrés à bord lorsqu'il a appareillé de la capitale Libreville pour rallier le port pétrolier de Port-Gentil dans la nuit du 8 au 9 mars.

Ce navire mixte de passagers et de fret de la compagnie privée Royal Cost Marine (RCM) a coulé en plein milieu de la nuit à 10 km de la côte. Sa vétusté, ainsi que son inadaptation à transporter des passagers, ont notamment été mises en cause par des médias locaux, des familles et des collectifs de la société civile.

Le 17 mars, le procureur de la République de Libreville avait annoncé l'interpellation de 33 personnes depuis le drame dans le cadre d'une enquête pénale pour déterminer les causes du naufrage, notamment des fonctionnaires du ministère des Transports, de la Marine marchande et des cadres de la RCM. Depuis, rien n'a fuité à propos de l'enquête.

ADVERTISEMENT

Des naufragés ont également témoigné dans divers médias n'avoir pas été guidés par l'équipage lors de l'évacuation, être restés de longues heures dans l'eau, accrochés à des bateaux pneumatiques de secours qui prenaient l'eau ou à leurs bouées de sauvetage, avant l'arrivée des premiers secours malgré la proximité de Libreville.

Le naufrage a eu lieu non loin de l'entrée du golfe qui abrite Libreville et l'absence de réactivité des secours est également mise en cause publiquement dans les médias et par les rescapés, secourus d'abord par des petits pêcheurs puis une barge d'une entreprise privée.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

La raison surprenante qui nous oblige à faire pipi toutes les nuits

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Trafic aérien : les chiffres de l'OACI

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Genre : vers la création d’un Conseil national des femmes !

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Agression de Maimouna Ndour Faye : ce que dit l'enquête

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Pourquoi l’amnistie ne concerne pas l'affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Affaire Ngagne D. Touré : le parquet ordonne l'arrestation de 3 greffiers

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

Suspendu pour dopage, l'énorme fortune que va perdre Paul Pogba

ADVERTISEMENT