Guinée: Doumbouya annonce la libération d'Alpha Condé

Président depuis près de onze ans, Alpha Condé a été renversé en septembre 2021 par le colonel Doumbouya, qui a pris depuis la tête de la Guinée.

Alpha Condé

L’ex-président guinéen Alpha Condé, qui a dirigé le pays pendant près de onze ans, est «libre» de ses mouvements et peut librement recevoir ses proches, a annoncé vendredi soir la junte qui l’a renversé le 5 septembre.

Le colonel Mamadi Doumbouya, chef des auteurs du coup d’État du 5 septembre, «informe l’opinion nationale et internationale que l’ancien président de la République (Alpha Condé, ndlr) est enfin libre», dans un communiqué officiel publié vendredi soir. «Tout en continuant de bénéficier d’une protection adéquate, il pourra recevoir à sa demande les membres de sa famille biologique, politique, des amis ou proches», dit le communiqué.

Le président Condé «demeurera à l’actuelle résidence de son épouse (à Conakry) jusqu’à l’achèvement des travaux de construction de son domicile privé», situé à Kipé, dans la banlieue de la capitale. Le colonel Doumbouya «rassure le peuple de Guinée et la communauté internationale que la dignité et l’intégrité du professeur Alpha Condé seront toujours préservées», selon le communiqué.

Renversé en septembre 2021

ADVERTISEMENT

Le Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG), le parti d’Alpha Condé, s’était récemment plaint du «flou savamment entretenu autour du statut de l’ex-président», et dénoncé une restriction de ses mouvements et la détention de plusieurs de ses responsables, dont son dernier premier ministre Ibrahima Kassory Fofana et d’anciens ministres.

Le RPG avait le 15 avril «réitéré sa demande de libération totale et inconditionnelle du président» Condé et annoncé, en signe de protestation, son refus de participer aux assises nationales, ouvertes le 22 mars jusqu’au 29 avril à l’initiative de la junte au pouvoir, ainsi qu’à tout dialogue politique.

À la tête du pays pendant près de onze ans, Alpha Condé a été renversé le 5 septembre 2021 par le colonel Doumbouya, qui s’est fait investir depuis lors président de la République. Il n’a toujours rien dit sur l’échéance à laquelle il entend honorer son engagement de rendre le pouvoir à des civils élus. Alpha Condé s’est rendu mi-janvier aux Émirats arabes unis pour être soigné avant de rentrer en Guinée le 9 avril.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

Haj 2024 : un quota de 12860 pèlerins, le package fixé à 4.300.000 FCFA

ADVERTISEMENT