Guinée : un procureur frappe et blesse un avocat

En Guinée, une bagarre a éclaté entre le procureur et un avocat à l'issue d'une audience au tribunal de première instance de Coyah. Ce règlement de compte fait suite à un désaccord sur la peine requise pour un prévenu.

Une bagarre éclate entre le procureur et un avocat en Guinée

Coyah, une municipalité située à une cinquantaine de kilomètres de Conakry, a été le théâtre d'un incident inhabituel au tribunal de première instance, le mercredi 25 octobre dernier. Almamy Sékou Camara, qui officiait en tant que procureur par intérim, et Me Facinet Sylla, un avocat de renom, en sont venus aux mains à l'issue d'une audience tendue.

Selon plusieurs organes de presse guinéens, l'incident a éclaté au cours de l'audience, lorsque M. Sylla s'est opposé avec véhémence au réquisitoire du procureur à l'encontre de son client, qui était accusé de stellionat (fraude caractérisée par le fait qu'une personne ait vendu, ou qu'elle ait hypothéqué un bien immobilier qu'elle savait ne pas lui appartenir. Il désigne aussi pour le vendeur, le fait d'avoir caché à son acheteur l'existence d'une hypothèque grevant l'immeuble qui est l'objet de la cession). En des termes hautement inflammatoires, il aurait menacé le procureur en ces termes : « Je vais te rentrer dedans si tu continues ».

Monsieur Camara avait alors formulé une requête demandant une condamnation de cinq années d'emprisonnement, dont deux assorties de sursis pour le prévenu. Cependant, l'avocat, perdant rapidement le contrôle de ses émotions, se serait dirigé de manière agressive vers le procureur, proférant des menaces verbales de nature violente.

En dépit de la confrontation verbale, le procureur Camara a choisi de ne pas répondre aux provocations du conseil de la défense. Les deux protagonistes ont été ensuite convoqués dans le cabinet du président du tribunal pour y voir plus clair. L'incident semblait alors clos, mais il était loin de l'être pour l'avocat, qui conservait une rancœur manifeste.

Selon la version du procureur, dans le couloir menant au bureau du président du tribunal, il aurait été agressé physiquement par Me Sylla. En réponse à cette attaque, M. Camara a réagi de manière véhémente, portant des coups de poing à son adversaire, lui causant des blessures, notamment au niveau du nez.

ADVERTISEMENT

Des tiers présents dans les environs sont finalement intervenus pour séparer les deux hommes. Selon les informations de Guinéenews, le procureur par intérim a finalement présenté ses excuses à l'avocat pour son comportement. Néanmoins, le barreau envisage de rédiger une lettre de protestation à l'intention du ministère de la Justice pour exprimer son désaccord sur l'incident survenu.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Pikine : une fabrique artisanale de crème glacée déclenche une vague de maux de ventre

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Audience avec Macky : le cinglant démenti du FC25

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

Escroquerie portant sur 16 millions FCFA : un charlatan et un enseignant arrêtés !

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

UCAD : les cours en présentiel reprennent le 26 février 2024

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Liaison maritime Dakar-Ziguinchor : la reprise attendue fin mars

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Différend avec la CBAO : nouvelle victoire pour Bocar Samba Dièye

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Dialogue national : 3 candidats disent OUI, 16 opposent leur veto

Angers-SCO :  Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Angers-SCO : Cheikh Ndoye perd son procès en appel

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

Un scandale financier secoue la fintech WAVE

ADVERTISEMENT