Hausse des prix du pétrole et du gaz : Poutine dégage ses responsabilités !

Le président russe a déclaré que la hausse des prix du pétrole et du gaz n'avait rien à voir avec la Russie.

La Russie n'est pas responsable de la flambée des prix du gaz et du pétrole selon Poutine

.

Le président russe Vladimir Poutine a souligné jeudi que son pays maintenait toutes ses livraisons d'hydrocarbures en dépit du conflit en Ukraine et des sanctions occidentales, jugeant la Russie non responsable de l'envolée des cours mondiaux.

"Nous respectons toutes nos obligations en matière d'approvisionnements énergétiques", a-t-il souligné lors d'une réunion gouvernementale. Il a insisté sur le fait que "tous les volumes" étaient livrés à l'Europe comme ailleurs et que même le "système de transport de gaz de l'Ukraine est rempli à 100%", ce réseau de gazoduc constituant l'une des artères gazières clé pour approvisionner le continent européen, dont 30% du gaz provient de Russie.

Rien à voir avec la Russie

Selon M. Poutine, dès lors, l'envolée des cours du gaz et du pétrole sur les marchés mondiaux n'a rien à voir avec la Russie, alors que les prix atteignent des sommets depuis que les forces russes sont entrées en masse en Ukraine. "Les prix augmentent là-bas, mais ce n'est pas de notre faute, c'est le résultat de leurs propres erreurs de calcul, on ne peut pas nous rejeter la faute", a-t-il dit.

Inflation mondiale des prix alimentaires

Le président russe a également estimé que les sanctions imposées risquaient d’entraîner une inflation mondiale des prix alimentaires, car la Russie ne pourra plus exporter suffisamment d’engrais. “Si ça continue comme ça, cela aura des conséquences sérieuses (…) pour le secteur alimentaire dans l’ensemble, la hausse de l’inflation sera inévitable”, a-t-il dit, lors d’une réunion gouvernementale, alors que les exportations d’engrais russes doivent être suspendues.

“Les prix vont augmenter toujours plus”

Les engrais russes ne sont pas en soi touchés par les sanctions occidentales. Par contre, les secteurs de la finance et de la chaîne logistique le sont, ce qui affecte les capacités de la Russie à exporter. “Si on continue de nous créer des problèmes pour financer ce travail, l’assurer, dans la logistique, la livraison de nos produits (...) alors les prix vont augmenter toujours plus, et cela va se ressentir sur le prix du produit final, les produits alimentaires”, a relevé M. Poutine.

Grands fournisseurs d’engrais minéraux

La Russie, tout comme son voisin le Bélarus, lui aussi durement sanctionné, sont des grands fournisseurs mondiaux d’engrais minéraux et approvisionnent aussi bien l’Europe que l’Amérique du Sud. À la suite de l’annonce de sanctions massives contre la Russie et son économie, en représailles du conflit en Ukraine, le ministère russe de l’Industrie a recommandé la semaine dernière aux producteurs d’engrais russes de suspendre temporairement leurs exportations.

Chute spectaculaire du cours du rouble

Entre autres conséquences, les sanctions empêchent certaines des plus grandes banques russes de fonctionner à l’international. Les mesures de rétorsion économiques prises par les pays occidentaux contre la Russie ont entraîné une chute spectaculaire du cours du rouble.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mondial 2022 : la Pologne bat l’Arabie Saoudite [2-0], Lewandowski se libère

Mondial 2022 : la Pologne bat l’Arabie Saoudite [2-0], Lewandowski se libère

Qatar 2022 : les Bleus visent les 8es, Messi au pied du mur !

Qatar 2022 : les Bleus visent les 8es, Messi au pied du mur !

Sénégal vs Equateur : même blessé, Enner Valencia veut jouer

Sénégal vs Equateur : même blessé, Enner Valencia veut jouer

Amdy Mignon victime d'arnaque

Amdy "Mignon" victime d'arnaque

Sénégal : 1160 agents fictifs ont perçu indûment 5 milliards FCFA

Sénégal : 1160 agents fictifs ont perçu indûment 5 milliards FCFA

Niveau d'industrialisation : le Sénégal progresse de cinq places

Niveau d'industrialisation : le Sénégal progresse de cinq places

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Faux passeports diplomatiques : un an ferme pour les gendarmes

Sanctions contre le Mali, la Guinée et le Burkina : la Cedeao rétropédale

Sanctions contre le Mali, la Guinée et le Burkina : la Cedeao rétropédale

Tanière : Iliman Ndiaye réussit son baptême de feu

Tanière : Iliman Ndiaye réussit son baptême de feu