Le Mali va se doter d'une nouvelle constitution

Quelques jours après l'annonce d'une transition de deux ans, le colonel Goïta crée une commission chargée de rédiger la nouvelle Constitution malienne.

Le président malien par interim, le colonel assimi Goïta, lors d'une revue des forces armées, le 7 juin 2021 à Bamako AFP - ANNIE RISEMBERG

Dans la nuit de vendredi 10 à samedi 11 juin, le président de la Transition, le colonel Assimi Goïta, a signé un décret portant création de la commission de rédaction de la nouvelle constitution, a informé Rfi. Les membres de cette commission qu'il va nommer vont travailler sous son autorité pour présenter un avant-projet de loi portant constitution du Mali « dans le cadre de la refondation ».

Cinq jours après l’annonce d’une nouvelle transition d’une durée de 24 mois, le chef de la junte malienne le colonel Assimi Goïta a signé un décret portant création d’une commission chargée de la rédaction d’une nouvelle constitution.

Un double message y figure. D’abord, il faut aller vite, car la montre tourne. Mais il y a également dans la démarche des militaires, une stratégie : continuer à discuter de la levée des sanctions avec les partenaires de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest (Cédéao). Puis, sur le plan local, montrer qu’on n’a pas perdu la main.

L’équipe de rédaction de la nouvelle constitution, qui va être formée par le colonel Goïta, comprend notamment un président, deux rapporteurs et des experts.

Dans le cadre de son travail elle pourra consulter « l'ensemble des forces vives » de la nation dont les partis politiques et la société civile. Les groupes armés signataires de l'accord pour la paix dans le nord du Mali, les syndicats, les organisations religieuses, ainsi que les autorités traditionnelles pourront également apporter leurs contributions, précise le décret présidentiel déjà publié au Journal Officiel.

REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ PULSE!

Autoriser les notifications dans les paramètres du navigateur

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Trois (3) types de femmes qui feront de bonnes épouses

Trois (3) types de femmes qui feront de bonnes épouses

Garde des Sceaux : 'la justice ne cherche ni à plaire, ni à déplaire'

Garde des Sceaux : 'la justice ne cherche ni à plaire, ni à déplaire'

Ligue2: Les verts connaissent leur verdict

Ligue2: Les verts connaissent leur verdict

Le cortège du khalife de Ndiassane attaqué

Le cortège du khalife de Ndiassane attaqué

CAF: Un report plane sur la Can 2023 en Cote d'ivoire

CAF: Un report plane sur la Can 2023 en Cote d'ivoire

Pr Abdoul A. Diouf « Faut-il brûler les Facultés de droit du Sénégal ? » :Propos irrévérencieux d’un universitaire citoyen sur l’actualité politico-judiciaire !

Pr Abdoul A. Diouf « Faut-il brûler les Facultés de droit du Sénégal ? » :Propos irrévérencieux d’un universitaire citoyen sur l’actualité politico-judiciaire !

Diffusion de fausse nouvelle: L'actrice Adja porte plainte

Diffusion de fausse nouvelle: L'actrice Adja porte plainte

Nouveau renvoi du procès Ahmet Aidara

Nouveau renvoi du procès Ahmet Aidara

 Les signes astrologiques du plus au moins honnête

Les signes astrologiques du plus au moins honnête