L'émigration clandestine a tourné à plein régime entre juillet et octobre 2021

Le Comité interministérielle de lutte contre l’émigration clandestine a dévoilé son rapport semestriel et le phénomène a pris de l’ampleur. En moins d’une semaine, près d’une vingtaine de morts ont été enregistrés en mer.

Pirogue de migrants illustration

D’après les chiffres du Comité interministérielle de lutte contre l’émigration clandestine qui vient de dévoiler son rapport semestriel, à la date du 13 juin 2022, 1471 candidats à l’émigration clandestine ont été interpellés.

Et, une dizaine d’embarcations a été interceptée. Le rapport révèle également que les mois de juillet, août et octobre sont les plus « chauds » avec respectivement 324, 437, et 372 candidats interpellés, contre un repli en décembre avec seulement 5 candidats interpellés.

Dans le dernier rapport semestriel de synthèse sur les statistiques de départ de migrants clandestins, il est mentionné une baisse très sensible.

Si 41 embarcations en provenance du Sénégal ont rallié les Iles Canaries, en 2020, seules 4 ont pu effectuer ce périple en 2021.

Mais en 2021, avec la lutte accentuée, 247 migrants seulement ont été enregistrés et pour 2022 seulement 57 migrants sont pour l’instant dénombrés.

ADVERTISEMENT

Ce nombre concerne les migrants recensés par la Police des frontières et qui sont arrivés à destination, précise le commissaire Ndour.

Selon les chiffres du commissaire divisionnaire Mame Seydou Ndour, directeur de la Police de l’air et des frontières, l’émigration clandestine a nettement reculé. En 2020, le Sénégal a connu plus de 3000 (trois mille) migrants qui sont arrivés sur les côtes espagnoles.

Désormais, la Police et la Gendarmerie mettent plus l’accent sur la prévention en s’attaquant aux lieux de départs plutôt que de rester sur la plage et guetter les mouvements suspects.

Plus de 96% des pirogues avec des personnes arrivées dans les Iles Canaries prennent départ au Maroc et au Sahara occidentale, rapporte le conseiller en migration à la vice-présidence du gouvernement des Iles Canaries, Txema Santana.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

La Brigade de recherche démantèle un réseau de commerce illicite d'arme !

La Brigade de recherche démantèle un réseau de commerce illicite d'arme !

Mali : «opération bougie» contre les coupures d'électricité !

Mali : «opération bougie» contre les coupures d'électricité !

Un enfant de 2 ans péri dans un incendie

Un enfant de 2 ans péri dans un incendie

Culture : 7 choses à savoir sur Mère Teresa !

Culture : 7 choses à savoir sur Mère Teresa !

Faux monnayage : qu'est-ce qu'un billet noir ?

Faux monnayage : qu'est-ce qu'un billet noir ?

Amnistie : les motifs de Macky Sall dévoilés

Amnistie : les motifs de Macky Sall dévoilés

Supposée divorce avec Amina Poté: Malick Nar dément et assène ses vérités

Supposée divorce avec Amina Poté: Malick Nar dément et assène ses vérités

État d'urgence en Haïti et instauration d'un couvre-feu à Port-au-Prince

État d'urgence en Haïti et instauration d'un couvre-feu à Port-au-Prince

Encore une mauvaise nouvelle pour Sadio Mané

Encore une mauvaise nouvelle pour Sadio Mané

ADVERTISEMENT