'L'homosexualité n'est pas un crime, mais un péché’, selon Pape François

Dans une interview accordée à l'agence de presse AP, le pape François s'est exprimé sur la situation des homosexuels à travers le monde, jugeant les lois pénalisant l'homosexualité comme « injustes ».

Le pape François

Pour le pape - et donc l'Église catholique -, l'homosexualité est un péché.

« Être homosexuel n'est pas un crime », a-t-il déclaré. « Ce n'est pas un crime. Oui, mais c'est un péché. Bien, mais d'abord faisons la distinction entre un péché et un crime ».

« Nous sommes tous enfants de Dieu, et Dieu nous aime tels que nous sommes et pour la force que chacun d'entre nous combat pour sa dignité », a-t-il ajouté.

Il encourage donc les évêques et prêtres du monde à plutôt « avoir un processus de conversion » à l'égard de la communauté LGBTQIA+ et de faire usage de « tendresse, s'il vous plaît, comme Dieu l'a fait pour chacun d'entre nous ».

ADVERTISEMENT

Ces commentaires du pape François sont les premiers prononcés par un pape au sujet de telles lois. Toujours dans l'interview avec l'AP, il a déclaré que l'Église catholique peut et doit œuvrer pour y mettre fin. « Elle doit le faire. Elle doit le faire ».

Bientôt, le pape François sera en Afrique où de telles lois sont monnaie courante.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Libération de Sonko et Diomaye Faye : la bonne nouvelle annoncée par Macky Sall

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

ADVERTISEMENT