Mali: La Cedeao tempère

Rétropédalage ! La Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) vient de prendre une nouvelle décision sur la situation au Mali.

Cedeao

.

En fait, les chefs d’Etats de cette communauté avaient décidé de fermer les frontières avec ce pays et de le mettre sous embargo, le 9 janvier dernier, lors d’un sommet extraordinaire. Ce suite à la volonté du gouvernement de transition de ne pas organiser des élections présidentielle et législatives ramenant les civils au pouvoir. Des sanctions qui ont provoqué une vague d’indignations. Et hier dimanche 16 janvier, la Cedeao a déclaré à travers une publication sur Facebook qu’elle «reste disponible pour accompagner le Mali pour le retour à l’ordre constitutionnel à travers des élections crédibles dans un délai raisonnable et réaliste».

« Les sanctions imposées par la Cedeao au Mali visent avant tout les autorités militaires de la Transition qui ne veulent pas organiser pendant plus de 5 ans les élections qui auraient permis au peuple malien de choisir démocratiquement ses dirigeants. Dans l’intérêt des populations, les produits essentiels (produits alimentaires, médicaments, équipements de lutte contre le COVID, électricité, produits pétroliers...) ne sont pas concernés par ces sanctions et continueront à être importés au Mali, reprécise la Cedeao.

Vendredi 14 janvier, une foule immense s’était rassemblée à la place de l’Indépendance à Bamako. Les Maliens ont répondu à l’appel à manifester du gouvernement de transition afin de fustiger les sanctions de la Cedeao et de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) contre leur pays.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Les sénégalais valident le nouveau clip de Dieyla 'Yaw la

Les sénégalais valident le nouveau clip de Dieyla 'Yaw la"

Les premières nominations du Gouvernement Amadou BA

Les premières nominations du Gouvernement Amadou BA

Mimi Touré a déposé sa démission

Mimi Touré a déposé sa démission

Netflix visé par la justice de certains États du Golfe

Netflix visé par la justice de certains États du Golfe

Russie : Meta a démantelé un important réseau de désinformation

Russie : Meta a démantelé un important réseau de désinformation

Giorgia Meloni en pôle pour devenir la prochainePremière ministre

Giorgia Meloni en pôle pour devenir la prochainePremière ministre

Arabie Saoudite: le prince Mohammed Ben Salmane nommé premier ministre

Arabie Saoudite: le prince Mohammed Ben Salmane nommé premier ministre

Dans les coulisses du 1er Conseil des ministres du gouvernement Amadou Bâ

Dans les coulisses du 1er Conseil des ministres du gouvernement Amadou Bâ

Premier conseil des ministres du Gouvernement Bâ: plusieurs nominations en vue

Premier conseil des ministres du Gouvernement Bâ: plusieurs nominations en vue