Nahel tué par balle : des nuits d’émeutes dans plusieurs villes de France

Les scènes de violences se sont multipliées, jusque tard dans la nuit de mercredi à jeudi, en Ile-de-France, en banlieue de Lyon, à Toulouse et dans le Nord, entre autres après la mort de Nahel tué par balle. Les forces de l’ordre ont procédé à 150 interpellations.

Emeutes en France

Le début de la soirée fut calme, à Nanterre, mais la situation s’est ensuite particulièrement tendue, dans la nuit du mercredi 28 au jeudi 29 juin. Ce fut une deuxième nuit d’émeutes en réaction à la mort de Nahel M., adolescent de 17 ans tué lors d’un contrôle routier dans la même ville, mardi 27 juin.

Plus d’une dizaine de voitures et nombre de poubelles ont été incendiées. Les violences se sont poursuivies jusqu’au milieu de la nuit dans la cité Pablo-Picasso. Aux jets de pavés, les forces de l’ordre ont répondu par des tirs de gaz lacrymogène.

Des violences ont également été constatées dans plusieurs villes de France. A Toulouse, un incendie s’est déclaré dans le quartier de la Reynerie. A Lille, des affrontements avec les forces de l’ordre ont eu lieu en marge d’une manifestation en hommage à Nahel M.

Au total, 150 personnes ont été interpellées dans la nuit de mercredi à jeudi, a rapporté Gérald Darmanin, qui a dénoncé des « violences insupportables contre des symboles de la République ».

ADVERTISEMENT

Macron convoque une cellule interministérielle de crise

Le président français Emmanuel Macron a convoqué jeudi matin une cellule interministérielle de crise à la suite d'une nouvelle nuit de violences en réaction à la mort de Nahel, un adolescent tué par un policier lors d'un contrôle routier, a annoncé la présidence.

Un total de 150 personnes ont été interpellées dans la nuit de mercredi à jeudi et plusieurs bâtiments publics ont été "incendiés ou attaqués", a annoncé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

Lors d'une conférence de presse, Patrick Jarry, le maire de Nanterre, a appelé à "arrêter cette spirale destructrice" et à une "mobilisation pacifique". "Avec sa famille, ses amis, nous voulons la justice pour Nahel, nous l'obtiendrons par notre mobilisation pacifique, avec ses avocats devant le tribunal et avec tous ceux qui ont la justice au cœur", a-t-il déclaré.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Présidentielle 2024 : Macky Sall donne une date

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

Urgent : Macky Sall va faire une importante déclaration

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

'Bété Bété', la nouvelle production d'Evenprod fait sensation sur la toile

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Crise politique au Sénégal : l'ambassadeur d’Allemagne chez Aminata Touré

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

Mbour : un chauffeur arrêté avec 2033 coupures de billets noirs

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

La Somalie signe un accord de défense avec la Turquie

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

Transféré à Rebeuss, les lourdes charges contre Me Ngagne D. Touré

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

CANAL+ annonce le lancement de la saison 2 de la série à succès “'Le Futur est à Nous” avec une tournée africaine de l'actrice Halima Gadji

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

Les USA s'inquiètent d'une guerre entre la RDC et le Rwanda

ADVERTISEMENT