Pour acheter un iPhone 14, un couple vend son bébé

C'est une histoire qui illustre à quel point les smartphones comptent dans la vie de tous les jours. Une famille indienne a franchi le rubicond pour acheter un simple iPhone 14.

Bébé. Illustration.

Au Bengale occidental, dans le district de North 24 Parganas en Inde, une histoire choquante a été rapportée par Times of India le vendredi 28 juillet. Un couple indien a pris une décision scandaleuse pour financer leur passion pour les voyages et les réseaux sociaux : ils ont vendu leur bébé afin d'acheter le tout dernier iPhone 14.

La mère, identifiée sous le nom de « Sathi », a été appréhendée par la police du Bengale-Occidental, tandis que le père, Jaydev Ghosh, est actuellement en fuite et est activement recherché par les autorités. Les voisins de la famille Ghosh ont été les premiers à remarquer des comportements étranges et ont signalé la disparition de leur bébé de huit mois. Malgré cela, les parents ne semblaient pas inquiets ou anxieux.

Ce qui a éveillé les soupçons des voisins, c'est l'acquisition soudaine d'un iPhone 14, un téléphone de luxe coûtant environ Rs 50 000, alors que la famille était connue pour ses difficultés financières. Face à la pression, la mère a finalement avoué avoir vendu leur bébé pour obtenir l'argent nécessaire à l'achat du précieux appareil. Le couple souhaitait créer des vidéos Instagram montrant leurs aventures à travers différentes régions du Bengale.

« Dans ce pays de 1,4 milliard d’habitants, l’iPhone 14 coûte 79.900 roupies (880€), soit l’équivalent de deux mois de salaire moyen, qui est de 46.375 roupies. Impossible donc pour la majorité des Indiens de se procurer le précieux smartphone à la Pomme », indique le site Belgium iPhone.

Cette triste affaire a également révélé que le père avait tenté de vendre leur fille de sept ans avant de passer à cette extrémité. Les autorités ont porté plainte contre le couple pour leurs actes répréhensibles.

ADVERTISEMENT

Cette histoire choquante met en lumière les dangers des obsessions pour les réseaux sociaux et la quête du matérialisme à tout prix. Elle soulève également des questions sur la sécurité des enfants vulnérables et l'importance de surveiller les signes de détresse chez les familles en difficulté financière. Une enquête approfondie sera certainement menée pour garantir que justice soit rendue à l'égard de ces actes criminels impardonnables.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT