Séisme au Maroc : le bilan dépasse les 2000 morts

Le séisme qui a frappé le Maroc samedi a fait au moins 2012 morts, selon le dernier bilan, encore provisoire. Un deuil national de trois jours a été décrété samedi par les autorités marocaines.

Séisme au Maroc  le bilan dépasse les 2000 morts le pays en deuil AFP

Le Maroc pleure ses morts dimanche après le violent séisme qui a dévasté une grande partie du pays et dans lequel plus de 2000 personnes ont péri, selon le dernier bilan officiel susceptible de s'aggraver au fil des recherches.

Le tremblement de terre de samedi, de magnitude 7 selon le Centre marocain pour la recherche scientifique et technique (6,8 selon le service sismologique américain), est le plus puissant à avoir jamais été mesuré au Maroc. Il a fait au moins 2012 morts et 2059 blessés, dont 1404 sont dans un état très grave, a annoncé samedi soir le ministère de l'Intérieur.

Le royaume a décrété un deuil national de trois jours, a annoncé le cabinet royal, à l'issue d'une réunion présidée par le roi Mohammed VI sur ce séisme, le plus puissant à frapper le pays à ce jour. La Croix-Rouge internationale a alerté la communauté mondiale sur l'importance de l'aide pour le Maroc, évoquant des besoins pour "des mois voire des années".

Le Secours Populaire a aussi appelé aux dons financiers afin d'aider le Maroc, un appel dont Altice Media (RMC-BFMTV-BFM Business-BFM Régions) se fait le relai. La page pour procéder à un don se trouve ici, un don par téléphone est aussi possible au 01.44.78.21.00.

Le Centre marocain pour la recherche scientifique et technique (CNRST) a mesuré la magnitude du séisme à 7, précisant que l'épicentre de la secousse se situait dans la province d'Al-Haouz, au sud-ouest de la ville de Marrakech, très prisée des touristes internationaux.

ADVERTISEMENT

L'ATLAS DÛREMENT TOUCHÉ

En soirée, des chaînes de télévisions ont diffusé des images aériennes montrant des villages entiers aux maisons d'argile de la région d'Al-Haouz entièrement détruits.

Plus de la moitié des morts ont été recensées à Al-Haouz (1.293) et à Taroudant (452), plus au sud, deux zones rurales montagneuses au cœur du Haut Atlas, selon le ministère. "Les autorités publiques sont toujours mobilisées pour accélérer les opérations de secours et d'évacuation des blessés", a-t-il déclaré.

Le village de Tafeghaghte, à 60 km au sud-ouest de Marrakech, a été presque entièrement décimé par le tremblement de terre dont l'épicentre ne se trouve qu'à une cinquantaine de kilomètres, selon une équipe de l'AFP.

Rares sont les bâtisses qui tiennent encore debout, alors que des membres de l'armée continuaient les recherches de corps ensevelis sous les décombres. Ils ont été nombreux à se rendre au cimetière pour enterrer quelque 70 dépouilles. Les rites funéraires ont été ponctués par des cris et des pleurs.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT