Fin de cavale pour le présumé meurtrier du jeune Américain Mouhamed Cissé tué en janvier 2020 dans une attaque à son domicile à Kahone à Kaolack.

Selon L'Observateur, après un an de cavale, le présumé meurtrier, B. Kâ alias Amadel, a été arrêté à Linguère. Il a été déféré, hier, au parquet de Louga.

Le mis en cause serait impliqué dans plusieurs meurtres, dont celui de l’agent de renseignement de la gendarmerie de Ndindy.