Les faits, qui se sont déroulés à la Cité Namora sis à Tivaouane Peulh, remontent à 2016. Il s’agit d’une bagarre de chantier qui a mal tourné. Après un échange houleux à propos de sous, une rixe a éclaté entre les deux collègues maçons. C’est ainsi que l’assassin, M.D, a asséné son congénère de coups de pelle jusqu’à ce qu’il perde connaissance et l’a enseveli sur le chantier.

Il a été reconnu coupable de meurtre, d'inhumation sans autorisation administrative et vol.