En réponse à la vague de migrants clandestins qui viennent échouer tous les jours sur les côtes espagnoles, le gouvernement hispanique a décidé de couper court en envoyant des agents de sécurité au Sénégal.

L'annonce est de la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha Gonzalez Laya, en visite à Dakar. Selon la diplomate, son pays va envoyer plus de policiers et de gardes civils au Sénégal. Aussi, tous les migrants clandestins seront désormais rappatriés.

Le journal Les Échos révèle, dans sa parution du jour, qu'un avion de surveillance avec 15 soldats à bord et un navire océanique de 25 autres soldats viendront renforcer les troupes du détachement espagnol déployées au Sénégal.

Par ailleurs, deux bateaux de patrouille en haute mer de la Guarda Civil et un hélicoptère de la police nationale surveillent les côtes espagnoles. De quoi refroidir les ardeurs des candidats à l'émigration clandestine.