Le Thiéboudieune menacé par la hausse des prix du riz dans le monde

La FAO, l'agence des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture, a annoncé hier que les prix mondiaux du riz ont augmenté de 9,8 % en août par rapport à juillet. Cette flambée est due à la mise en place de restrictions à l'exportation par l'Inde, l'un des principaux producteurs de cette céréale dans le monde.

Thiéboudieune

Et si le Thiéboudieune (riz au poisson) du Sénégal ou le Jollof Rice du Nigeria, du Ghana et de la Gambie était menacé ? Une question qui mérite d’être posée à l’heure actuelle. En effet, les marchés mondiaux du riz sont secoués par une augmentation de 9,8 % des prix en août par rapport à juillet, selon l'annonce faite le mardi 8 août 2023 par la FAO, l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture.

Cette flambée des prix, qui suscite des inquiétudes, est principalement attribuée à l'Inde, l'un des principaux acteurs mondiaux de la production de riz. Le géant asiatique a pris des mesures drastiques le 21 juillet dernier en décidant d'interdire l'exportation de riz blanc non-basmati dans le but de garantir un approvisionnement adéquat pour sa propre population. Cette décision, bien qu'axée sur des considérations de sécurité alimentaire nationale, a eu un impact significatif sur les marchés mondiaux du riz.

Selon l’ONU, « L’incertitude quant à la durée de l’interdiction et les inquiétudes concernant les restrictions à l’exportation ont poussé les acteurs de la chaîne d’approvisionnement à conserver leurs stocks, à renégocier les contrats ou à cesser de faire des offres de prix, limitant ainsi la plupart des échanges à de petits volumes et à des ventes déjà conclues ».

ADVERTISEMENT

Les consommateurs, les experts en alimentation et les acteurs de l'industrie agroalimentaire sont de plus en plus préoccupés par cette flambée des prix du riz, car cette céréale est une source alimentaire fondamentale pour des millions de personnes dans le monde entier.

La FAO « estime à présent que l'utilisation mondiale de riz en 2023-2024 atteindra 520,9 millions de tonnes, soit une hausse de 800 000 tonnes par rapport aux prévisions de juillet ».

Consommation de riz au niveau mondial en 2021/2022, par pays (en milliers de tonnes métriques) / Statista

La dépendance de l'Afrique de l'Ouest en général et du Sénégal en particulier sur les importations de riz « pèse sur les réserves de change et lui a coûté environ 3,7 milliards de dollars en 2021, selon les données de la CNUCED, l'agence des Nations unies pour le commerce et le développement », indique Zone Bourse.

Les hausses soudaines et importantes des prix du riz pourraient par conséquent entraîner une pression accrue sur les budgets alimentaires des ménages, en particulier dans les pays en développement où le riz est un aliment de base.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT