Sauvons le Parc forestier de Hann ! (Amadou Tidiane Wone)

Sauvons le Parc forestier de Hann !

Amadou Tidiane WONE

Je suis un usager régulier du Parc forestier de Hann depuis 30 ans. Je m’y exerce à la marche régulièrement. Je me suis donc attaché à chaque parcelle de ce poumon vert de la ville de Dakar, patrimoine essentiel à l’écosystème de notre capitale. J’ai, plusieurs fois déjà, tiré la sonnette d’alarme. Depuis la grande inondation de l’année 2005 qui avait transformé le quartier de Hann-Maristes en un immense lac. Le Premier ministre d’alors, devenu Président de la République, SE Macky Sall y avait d’ailleurs, effectué une visite en canoë Zodiaque, en compagnie de Madame Aminata TALL alors ministre de la Décentralisation, si ma mémoire est bonne…

Le Parc de Hann avait alors été très sérieusement affecté.

Depuis, mis à part un pompage relatif des eaux, et quelques dalles aménagées dans les allées piétonnes, rien de véritablement ambitieux et structurel n’a été entrepris pour sauver cet espace écologique précieux pour la qualité de l’air dans notre capitale.

Bien au contraire, les arbres se noient et pourrissent à vue d’œil en attendant que les spécialistes nous rassurent…

En fait, et pour faire court, la tragédie du Parc forestier de Hann est un cliché caractéristique, grandeur nature, de la mal gouvernance de nos ressources tant naturelles que minières et, plus largement économiques et financières ! Un manque de sérieux notoire, une absence de rigueur et d’efforts soutenus dans le temps, sont la marque de fabrique de notre sous-développement. Un laisser-aller qui aboutit au pourrissement des situations à défaut de poser, à temps, les bons diagnostics et de trouver des solutions faisables et opérationnelles en vue de les régler. Définitivement. Ce constat pourrait être appliqué à tous les secteurs de notre vie nationale. Incompétence ? Insouciance ? Irresponsabilité ? Aucune de ces hypothèses n’est naturelle ! Avec un leadership adéquat et un sens élevé du Devoir, ce sont des tares qu’il s’agit de corriger et de mettre hors d’état de nuire !

ADVERTISEMENT

Je lance un appel pressant à toutes les compétences du secteur forestier, mais aussi du génie civil de notre pays, afin que des efforts collectifs puissent aboutir à une stratégie nationale de sauvetage et de protection du Parc forestier de Hann. Nous devons, pour le moins, avoir à cœur de le léguer à nos enfants et petits-enfants ! A regarder ce qui leur est donné à voir aujourd’hui, alors que dans notre tendre enfance le parc forestier, mais aussi le parc zoologique attenant, étaient un lieu de ressourcement et de familiarisation avec la flore et la faune, on a de bonnes raisons de s’inquiéter !

Sauver le Parc de de Hann est donc d’une urgente nécessité !

Le ministère de l’environnement qui a construit son siège dans l’emprise foncière du Parc de Hann il y’a quelques années, devrait être à la tête de cette croisade. Les moyens substantiels mis à la disposition de ce département devraient être mobilisés pour engager cette bataille décisive. Le nombre de projets financés par les bailleurs de fonds internationaux logés dans ce département et le potentiel de mobilisation de ressources sur le front écologique au plan mondial, sont des leviers sur lesquels, avec de l’imagination et la rage de réussir, une politique ambitieuse de sauvetage du Parc forestier de Hann aurait toutes les chances d’aboutir.

C’est mon vœu et ma prière de citoyen écoresponsable !

Amadou Tidiane Wone

Écrivain, éditeur et panafricaniste. Ancien ministre de la Culture et ancien Ambassadeur du Sénégal au Canada.

Clause de non-responsabilité : les points de vue exprimés par l'auteur ne reflètent pas nécessairement les opinions, les points de vue et la ligne éditoriale de Pulse Sénégal.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT