Thiès : Des abeilles s’invitent au Bac, trois candidates envoyées à l’hôpital

Un essaim d’abeilles a attaqué hier jeudi 14 juillet le centre d’examen Idrissa Diop de Thiès piquant trois candidates au Bac envoyés aux urgences

Un essaim d'abeilles

Des candidates au BAC inscrites au centre d’examen Idrissa Diop de Thiès ont subi la furie des abeilles. Conséquence : elles n’ont finalement pas pu continuer leurs compositions. L’incident s’est produit hier juste avant le démarrage des épreuves de l’après-midi. Ainsi, elles ont été évacuées au poste de santé Sainte Anne de Thiès pour des soins. Trois candidates au baccalauréat piquées par les abeilles ont été évacuées au poste de Sainte-Anne, de l’autre côté de la route.

C’est vers les coups de 14 heures 32, que la première candidate est arrivée au poste de santé, elle a été rejointe par la suite par les deux autres, selon Hyacinthe Marcel Ndione, le responsable des soins. Le personnel leur a prodiguées les premiers soins, en attendant l’arrivée de leurs parents, a-t-il dit.

L’une des filles a été libérée peu de temps après. L’état des deux autres est ‘’stable’’, a rassuré Hyacinthe Ndione, avant d’ajouter : ‘’en ce moment, elles ne peuvent pas retourner (en salle d’examen). Nous espérons que d’ici demain leur situation va s’améliorer’’. L’Inspecteur d’académie, El Hadji Mamadou Diouf a accouru sur les lieux, après avoir saisi les autorités territoriales qui ont fait le déplacement, tout comme la brigade d’hygiène.

Selon lui, des filles se sont approchées d’une ruche, provoquant un mouvement d’abeilles, dont quelques-unes ont piqué trois filles. Le chef de centre a dû interrompre ses ablutions pour les évacuer au poste de santé Sainte-Anne, situé de l’autre côté du boulevard, à une centaine de mètres, a-t-il dit.

"Nous avons veillé à ce que l’examen continue, après avoir sécurisé le centre et nous sommes venus assister les enfants’’, a-t-il noté. "Si elles sont dans les dispositions de poursuivre les épreuves, elles pourront le faire. A défaut, une session de remplacement est prévue’’, a-t-il fait savoir. C’est finalement vers les coups de 18 heures que les deux filles en observation ont été libérées par le poste de santé.

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Burkina : une tentative de putsch déjouée

Burkina : une tentative de putsch déjouée

Halima Gadji 'dégoûtée' par les scènes de violence à l'Assemblée nationale

Halima Gadji 'dégoûtée' par les scènes de violence à l'Assemblée nationale

Dame Amar arrêté à Dubaï pour escroquerie

Dame Amar arrêté à Dubaï pour escroquerie

Militaires disparus : la famille de Didier Badji annonce une plainte

Militaires disparus : la famille de Didier Badji annonce une plainte

Gestion des inondations 2012-2022 : plus de 511 milliards FCFA exécutés sur 766

Gestion des inondations 2012-2022 : plus de 511 milliards FCFA exécutés sur 766

Sunday Oliseh impressionné par Aliou Cissé

Sunday Oliseh impressionné par Aliou Cissé

Les coups de la déraison… [Opinion du Contributeur]

Les coups de la déraison… [Opinion du Contributeur]

Cameroun-Brésil : Eto'o sonne la révolte !

Cameroun-Brésil : Eto'o sonne la révolte !

MMA / Combat contre Mirzamukhamedov : Reug Reug a effectué sa pesée

MMA / Combat contre Mirzamukhamedov : Reug Reug a effectué sa pesée