Aliou Mamadou Dia trace les voies de développement du Fouladou

Le candidat à la présidentielle du Parti de l’Unité et du Rassemblement, Aliou Mamadou Dia souhaite sortir la région de Kolda dans la pauvreté. Il entend ainsi booster l’existant à savoir la riziculture et la transformation, ainsi que l’élevage.

Bruno Derneville et Aliou Mamadou DIA

Comment développer le Sénégal ? C’est l’une des principales préoccupations des candidats à la présidentielle du 24 mars. Aliou MamadouDia, lui, axe son propos de la région du Fouladou sur les voies et moyens pour endiguer la pauvreté. Il estime à ce titre que pour parler de développement, «il faut remplir certains fondamentaux notamment l’alimentation, les soins, l’emploi et le gouvernement qui n’a pas pu assurer cela à ses populations ; il a échoué», déclare le candidat du PUR. Il est convaincu du manque de vision de ses prédécesseurs. «Nos politiques de développements ont échoués parce qu’ils n’ont pas satisfait les plus petits besoins des populations».

Pour changer la donne, il expose sa recette. «Notre programme vise à corriger ses échecs de nos gouvernements antérieurs. Ce, en donnant aux sénégalais, les formations dont-t-ils ont besoins, des soins de qualité, l’accès aux services sociaux de bases, un cadre de vie idéal... A défaut de cela le pays ne saurait se développer», tranche AMD, devant des koldois qui scandent «Seydi Dia !».

Le géographe de formation relève, dans la foulée, des potentialités de la région, dans les domaines de l’agriculture et de l’élevage qui, dit-il, sont des socles de développement. Pour l’impulser, le candidat s’engage à construire des unités de transformation des produits agroalimentaires... «Quand j’accéderais a la magistrature suprême, on va booster le développement de la région en installant une usine de transformation des produits agroalimentaires».

A côté, le bassin de l’anambé peut, a son avis, être mieux exploiter pour atteindre l’autosuffisance en riz et la souveraineté alimentaire tant chanté. «On peut atteindre ces objectifs et exporter dans la sous-région voire le monde», explique AMD. S’agissant de la vision de décentralisation de l’enseignement supérieur, il projette de créer des institutions d’enseignement supérieur en agronomie, la transformation des produits agroalimentaire, pour que les jeunes ne soient pas obliger d’aller loin à Dakar, Saint Louis, dans le cadre de leur études supérieurs.

«On va, enfin, créer des opportunités d’emplois pour la jeunesse de Kolda. Ceux qui détiennent les petites et moyennes entreprises, l’entreprenariat jeunes, les petites et moyennes industries. On va les soutenir en terme de financement, de coaching, d’accompagnement pour concrétiser leurs idées de projet. Je voudrais, en outre, mettre sur pied un incubateur d’accompagnement de l’entreprenariat jeune ici Kolda pour soutenir et accompagner les jeunes de la région», indique le candidat du Parti de l’Unité et du Rassemblement. Aliou Mamadou Dia sensibilise les électeurs à aller chercher leurs cartes et voter massivement le 24 Mars.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT