Ce que le Sénégal reproche réellement à Juan Branco

Le Sénégal a lancé un mandat d’arrêt international contre l’avocat français Juan Branco pour des « crimes et délits ».

Juan Branco

Le procureur de la république du tribunal de grande instance de Dakar dit qu’après avoir revu des déclarations écrites et posts de Juan Branco, il a été relevé des éléments qui, manifestement, sont de nature à engager sa responsabilité pénale.

Le procureur de la république a ainsi décidé de l’ouverture d’une information judiciaire contre le susnommé pour plusieurs faits qualifiés de crimes ou de délits.» L’Observateur est allé plus loin pour vous livrer dans les détails les infractions pour lesquelles, l’avocat Français de Ousmane Sonko est poursuivi.

De source digne de foi, Juan Branco est poursuivi pour atteinte à la sûreté de l’Etat, acte et manœuvre de nature à compromettre la sécurité publique, provocation directe à un attroupement armé, mise en danger de la vie d’autrui, outrage à magistrat de l’ordre judiciaire dans l’exercice de ses fonctions, discrédit jeté sur une décision juridictionnelle. Le procureur de la République qui n’entend pas laisser ses faits impunis, a requis un mandat d’arrêt international contre l’avocat français.

C'est le Doyen des juges, Maham Diallo, qui est pressenti pour piloter le dossier Juan Branco. Avec ce mandat d'arrêt, Juan Branco pourrait être arrêté dans tous les pays membres de la convention internationale sur l'extradition. Donc si Branco est présent au Sénégal, il peut être arrêté sur la base du mandat d'arrêt international. Et le juge se chargera de faire exécuter le mandat d'arrêt par le biais de la police des frontières ou via Interpol. Mieux ou pis, Juan Branco pourrait être jugé sur le territoire français.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT