Dans les coulisses du 1er Conseil des ministres du gouvernement Amadou Bâ

Au lendemain de l'annonce de la composition du gouvernement, le Président Macky Sall a réuni le Conseil des ministres, ce mercredi 28 septembre 2022.

Macky Sall et Amadou Bâ

Le président Macky Sall a réuni, mercredi 28 septembre 2022, le gouvernement d’Amadou Bâ pour son premier Conseil des ministres. Selon des informations exclusives parvenues à Pulse.sn, le rendez-vous, fixé la matinée, a duré plusieurs tours d’horloge, avec une nouvelle équipe constituée à ce stade de 38 ministres, dont 8 femmes. Le chef de l'Etat y a fixé les " grands axes" de travail, dont la "lutte contre la vie chère" et le "patriotisme républicain".

L'urgence à agir

D'ici là, le nouveau couple exécutif veut déjà donner l'image d'un gouvernement de combat qui se met au travail sans attendre. L'une des premières préoccupations du nouveau gouvernement sera de s'atteler au sujet du pouvoir d'achat et l'inflation. "L'ampleur de la tâche est très importante. Tous les ministres ont procédé aux passations de pouvoir et tous ont rappelé l'urgence à agir, car le Sénégal est en train de plonger gravement dans une crise économique sans précédent", rappelle une source à la Présidence.

Amadou Bâ a d'ailleurs prévu de commencer à recevoir les partenaires sociaux dès la semaine prochaine. Dès sa nomination comme PM, Bâ s’est engagé à mener de « larges concertations » et prendre de « nouvelles mesures » sociales. « Les mesures d’allègement du coût de la vie et de soutien à l’emploi et l’entrepreneuriat des jeunes, la lutte contre les inondations et la cherté du loyer resteront pour moi la priorité des priorités », disait-il.

Macky Sall, quant à lui, préciser son cap pour les jours à venir, en affirmant la volonté d'un "changement profond de méthode".

ADVERTISEMENT

"Les grands axes" de travail

"Nous serons pleinement à notre tâche et nous travaillerons d'arrache-pied avec détermination", a assuré, qui étrennait, mardi, ses fonctions de porte-parole du gouvernement. Ce dernier a défini les "quatre grands axes" voulus par le chef de l'État. En premier lieu, "la reconstruction de notre pays", "économique", "sociale".

De nouvelles nominations et limogeages

De nouvelles nominations sont annoncées au niveau des agences et directions nationales. Déjà, au moins trois directions générales sont libres : Promise, Asepex, Prodac… Et qui sait ? Des limogeages pourraient aussi avoir lieu.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Euro 2024 : les Pays-Bas arrachent la victoire contre la Pologne

Euro 2024 : les Pays-Bas arrachent la victoire contre la Pologne

Tabaski : Serigne Mountakha offre 4 béliers à Diomaye et Sonko

Tabaski : Serigne Mountakha offre 4 béliers à Diomaye et Sonko

Mouhamed Sagna célèbre sa première Tabaski

Mouhamed Sagna célèbre sa première Tabaski

Euro 2024 ‍: la Suisse rejoint l’Allemagne en tête du groupe A

Euro 2024 ‍: la Suisse rejoint l’Allemagne en tête du groupe A

Hausse des tarifs : le ministre des Transports mobilise les forces de sécurité

Hausse des tarifs : le ministre des Transports mobilise les forces de sécurité

Ousmane Sonko-Sadio Mané : les coulisses d'une audience

Ousmane Sonko-Sadio Mané : les coulisses d'une audience

Abus de confiance : un laveur de voitures vole 1,5 million FCFA à sa cliente

Abus de confiance : un laveur de voitures vole 1,5 million FCFA à sa cliente

Kolda : saisie de 108,7 kg de cocaïne d'une valeur de 9 milliards de FCFA

Kolda : saisie de 108,7 kg de cocaïne d'une valeur de 9 milliards de FCFA

Cybermenaces en Afrique : INTERPOL a procédé à 10490 arrestations

Cybermenaces en Afrique : INTERPOL a procédé à 10490 arrestations

ADVERTISEMENT