Eligibilité des deux "K" : Yewwi dépose un recours devant le Conseil constitutionnel

Yewwi s'oppose à l'éligibilité de Khalifa Sall et Karim Wade. La coalition a déposé un recours en annulation devant le Conseil constitutionnel.

Les membres du Conseil Constitutionnel

C'est la guerre ouverte entre Yewwi Askan Wi et Khalifa Sall. Après avoir exclu l'ex maire de Dakar, Déthié Fall et Cie ont posé un nouvel acte qui scelle définitivement la rupture entre Yewwi et Khalifa Sall. En effet, les députés du groupe parlementaire Yewwi Askan Wi ont déposé, le vendredi 11 août 2023, un recours en annulation devant le Conseil constitutionnel contre la modification du Code électoral réhabilitant les candidats de Taxawu Sénégal et du PDS, en l'occurrence entre Khalifa Sall et Karim Wade.

La saisine, d’après la note reçue par la presse, est effectuée pour ces motifs : « Violation du principe d'égalité devant la loi des citoyens, discrimination dans l'accès à l'exercice du pouvoir, immixtion manifeste du pouvoir réglementaire dans le domaine de la loi : la grâce qui est une remise de peine accordée par le président de la République ne peut pas produire les effets d'une amnistie, la répartition géographique du parrainage des chefs d'exécutif territorial doit être fixée par la loi et non par décret. »

Également pour « violation du principe de nécessité et d'individualisation des peines avec l'instauration de déchéances automatiques de droits civiques et politiques non prononcées par le juge, violation par le système de parrainage citoyen du caractère secret du suffrage, rupture de l'égalité des partis politiques et discrimination pour le parrainage des élus » .

Khalifa Sall et Karim Wade ont recouvré la plénitude de leurs droits civiques, suite à l’adoption, par l’Assemblée nationale, le 5 août dernier, de la loi 16-2023 modifiant la loi n°2021-35 du 23 juillet 2021 portant Code électoral.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT