'Empoisonnement à la Ouattara' : l’Ambassadeur du Sénégal en Côte d’Ivoire convoqué

Les propos de Birame Soulèye accusant le chef de l’Etat Macky Sall d'être capable d'empoisonner comme à la Ouattara ses potentiels successeurs dans son parti, a failli créer un incident diplomatique entre le Sénégal et la Côte d'Ivoire.

Le président Macky Sall s'est déplacé à Abidjan en décembre 2020 lors de l'investiture pour un troisième mandat de son homologue ivoirien Alassane Ouattara

Lors de la conférence des leaders de la coalition Yewwi Askan Wi. Birame Soulèye alertait : « J’avertis les prochains candidats de l’APR. Evitez de manger chez Macky Sall et de boire son eau. Seulement, il est capable de vous empoisonner et de revenir nous dire, comme on a plus de candidat, je vais présenter ma candidature, comme Alassane Ouattara".

Ses propos ont failli créer un incident diplomatique entre le Sénégal et la Côte d'Ivoire. Abdou Karim Fofana, ministre porte-parole du Gouvernement, a révélé hier mercredi que l’ambassadeur du Sénégal en Côte d’Ivoire a été convoqué par le ministre ivoirien des Affaires Etrangères, à la suite des propos du député sénégalais Souleye Birame Diop, relatifs au 3e mandat de Macky Sall en référence avec celui du chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara.

Dans l’émission Faram Facee de la TFM, Abdou Karim Fofana a dit qu’au regard de cet écart de langage, l'ambassade en Côte d’Ivoire a été convoqué :

« C’est une sorte de convocation courtoise. L’Etat du Sénégal a fait quelque chose qui honore les relations entre les deux pays. Les hommes politiques doivent avoir le sens de la responsabilité. On peut parler pour soi, mais lorsqu’on s’exprime, on doit avoir à l’esprit que les effets des mots que nous prononçons peuvent aller au-delà de nos frontières, mais aussi impacter les relations entre Etats, les relations entre populations », a-t-il déclaré.

Rappelons que Birame Soulèye a présenté ses excuses : Dans une vidéo, Birame Souleye déclare que ses propos ont été au-delà de ses intentions. « Voudrais-je présenter mes sincères excuses au Président de l’APR Macky SALL et a toutes les personnes qui ont été offusquées par mes paroles relativement a l’empoisonnement. En conséquence, je les retire« , avait-il déclaré.

ADVERTISEMENT

Placé sous mandat de dépôt, Birame Soulèye a été libéré hier après moults négociations de ses collègues parlementaires.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT