En Afrique de l'Ouest, la nuit démocratique…

« Je répète ici à Lakota, qu’il faut libérer les prisonniers politiques et militaires. Je répète ici à Lakota, qu’il faut les libérer », a lancé Laurent Gbagbo. Il était dans cette localité de la Côte d'Ivoire pour soutenir un maire élu sous les couleurs de sa formation politique.

62-Session-de-la-CEDEAO-le-chef-de-lEtat-et-ses-pairs-font-le-point-sur-letat-de-lespace-communautaire

« On apprend qu’en plus de ceux qui avaient été arrêtés, et dont nous réclamons sans cesse la libération, ils ont arrêté un jeune, Steve Bico en Mauritanie ». « Non seulement, on l’a arrêté, mais on a envoyé un avion de la flotte présidentielle pour le chercher. Qu’est-ce qu’il a commis comme crime pour qu’on déplace un avion présidentiel pour aller le chercher ? », s’est-il interrogé.

« Qu’a-t-il fait pour qu’on lui envoie un Grumman, avion dans lequel je suis souvent monté, parce que j’étais président, menotté ? Ça veut dire qu’il a dû commettre un crime abominable. Mais, on dit c’est parce que sur Facebook, il critique des gens », a poursuivi celui qui a été chassé du pouvoir en 2010 alors qu’il réclamait une victoire contre Alassane Ouattara.

Gbagbo enchaîne, comme pour montrer sa colère : « Non ! Non ! Ça ferait pleurer si c’était cela. Donc, il faut qu’on nous dise ce qu’il a fait. Car, prendre l’avion du président de la République pour aller chercher quelqu’un qu’on menotte dans l’avion du président, pour le renvoyer en Côte d’Ivoire », s’est-il offusqué. Il fait le procès de Ouattara qui, il faut le souligner, se montre souvent autoritaire.

Les dérives démocratiques sont beaucoup fustigées du côté de la Lagune Ebrié. Le mal démocratique qui hante bien des pays africains y est aussi tenace. Il se caractérise par une chasse aux activistes peu commodes et aux opposants. Même constat ailleurs comme au Burkina Faso où le capitaine Traoré est en conflit ouvert avec une bonne partie de la Société Civile et globalement avec tous ceux qui osent critiquer le régime militaire qui ne manque pas de défauts. Et la Guinée ? Et le Mali ? Et la Mauritanie ? Et le Niger ?... Le Sénégal était jadis un exemple, une lumière dans cette grisaille. Hélas !

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Le coup de gueule de Macky contre la presse internationale

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Macky Sall : « La liberté provisoire de Diomaye dépend de ses avocats »

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Libération de Sonko et de Bassirou : le président Macky Sall veut un climat d'apaisement

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

Macky Sall : 'je quitterai le pouvoir le 2 avril 2024'

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

USA : en Alabama, les enbryons in vitro considérés comme des enfants à naître

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Suivez en direct l'entretien de la presse avec le Président Macky Sall

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

Diodio Glow Skin: la femme d'affaires livre les clés de sa réussite

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La journaliste Absa Hane porte plainte contre la police nationale

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

La RDC appelle à des sanctions contre le Rwanda

ADVERTISEMENT