ADVERTISEMENT

Fin de l'Idy..lle ?

Idrissa Seck qui perd une élection à Thiés. C'est presque la fin d'un cycle pour un homme qui a marqué de son empreinte l’histoire politique de cette ville.

Idrissa Seck (président du CESE)

.

ADVERTISEMENT

Très tôt engagé dans une opposition dirigée par Abdoulaye Wade, il a payé de son sang et de sa sueur. L’alternance survenue à l'an 2000, n'a été qu'une consécration, les fruits de multiples efforts sur le dur chemin de la démocratie. Certes avant cela, il a été ministre du Commerce dans un gouvernement d'union nationale d'Abdou Diouf avec son mentor Wade mais les ors du pouvoir, ils les a véritablement sentis après le triomphe dont il a été l’un des principaux acteurs. On se souvient encore des « marches bleues » initiées avec beaucoup de réalisme qui ont conduit le pape du Sopi au Palais.

Directeur de cabinet, Premier ministre puis la chute, la prison, la descente aux enfers. Justement ce sont les fameux « chantiers de Thiés »-localité dont il a été maire, «propriétaire»- qui ont été à l’origine de ses déboires. Idy accuse le coup et fonce. Sa ligne n’a pas été rectiligne. Tortuosité, c’est son mot. Ce qui a beaucoup compromis sa trajectoire qui devrait le mener à la présidence de la République. Compromissions avec Wade. Des pistes brouillées. 2007, Wade réélu. Lui est deuxième. 2012, Macky gagne. Il l’a soutenu au second tour avant de le quitter. Son retour inattendu en 2020 après une élection présidentielle honorable, a suscité un tollé.

Son attitude relève du surréalisme. Il s’explique laborieusement et évoque des relations si fortes entre lui et son frère rencontré dans la demeure du vieux. Soow et Mburu. Le goût est si amer pour beaucoup de ses partisans. Un de ses lieutenants Déthié Fall le quitte avec fracas. D’autres adoptent la passivité. Une aubaine pour Sonko, le troisième de la présidentielle de 2019 qui exploite à souhait sa position. Idy se perd dans ses contradictions. Il se cherche. De longues absences. De longs silences inexpliqués. De rares prises de parole. Si cette personnalité charismatique longuement acclamée, est huée le jour du vote le 23 janvier 2022 par des « jeunes du refus », il est clair que quelque chose s’est cassée. Mara a joué et a perdu. Beaucoup perdu. Se relèvera-t-il ?

Il peut se consoler d’avoir été vaincu par quelqu’un qui a de l’affectation et de l’estime pour lui et qui avait poliment décliné un poste de ministre qu’il lui proposait dans le cadre de la « mburusowisation ». Docteur Babacar Diop des Forces démocratiques du Sénégal (Fds) et de Yewwi Askan Wi est le nouveau maire de Thiés.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

Séisme en Turquie et en Syrie : 7100 morts et 23 000 blessés, dont 2 Sénégalais

 Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Le journaliste Mamadou Mansour Diop démissionne du groupe Dmédia

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Séisme en Turquie et en Syrie : le bilan passe à plus de 5000 morts

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Le 'bongoman' Am Ndao épouse deux femmes le même jour !

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Sénégal : Serigne Touba l'avait voulu ainsi…

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Gestion Fonds Covid : les détails de l’enquête de la DIC

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sénégal : Justice et perception… [Opinion du Contributeur]

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Sa chanson 'Koubakh La' détournée : Omar, le cœur en Peine

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

Burkina : 15 pèlerins nigérians en partance pour Médina Baye tués

ADVERTISEMENT