Imam Dicko est à Dakar !

Le tombeur de l’ex-président du Mali, Ibrahima Boubacar Keïta, séjourne depuis hier, à Dakar.

...

Le fondateur du Centre pour la paix et le vivre-ensemble au Sahel, Imam Mahmoud Dicko est dans nos murs. L'imam séjourne depuis hier au Sénégal où il prend part au séminaire régional sur la «Contribution des légitimités religieuses et traditionnelles à la consolidation de la paix, la prévention et la résolution des conflits en Afrique de l’Ouest et au Sahel».

Une rencontre qui se tient à Dakar, aujourd’hui et demain. Au cours de ce conclave de deux jours, leaders religieux et chefs traditionnels poseront le débat sur la sortie de crise au Sahel, une zone de l’Afrique de l’ouest sous l’emprise des attaques terroristes.

L’intervention du leader des contestations au Mali est prévue vendredi dans l’après-midi. De nombreuses autres personnalités prendront part à cette rencontre initiée par le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et du Sahel (Unowas), en présence de chercheurs et d’experts de renom de la région sahélienne.

Né à Tombouctou en 1954, Mahmoud Dicko, s’est dirigé vers la Mauritanie puis s’est installé en Arabie Saoudite pour achever ses études à l'Université de Médine avant de retourner au Mali, où il a adopté la culture islamique d'Afrique de l'Ouest et est resté proche de la pensée soufie.

ADVERTISEMENT

Il est connu pour ses discours qui soulignent l'importance de l'unité et a influencé positivement la formation de la société dans les domaines de la justice sociale et des droits de l'homme, en plus des services religieux.

En 2008, il a été élu président du Conseil suprême islamique du Mali. Pendant son mandat, achevé en 2019, Dicko avait négocié la libération de Asimi Guetta, l'actuel chef du conseil militaire.

Après avoir quitté son poste à la tête du Conseil suprême islamique, il a fondé en septembre 2019 la Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l'imam Mahmoud Dicko.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ADVERTISEMENT