Insécurité routière : les assurances de Mansour Faye

Le ministre des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement a assuré, mercredi, que sur les vingt-trois (23) mesures annoncées lors du Conseil interministériel sur la sécurité routière, sept (7) seront effectives au plus tard ce vendredi.

Mansour Faye, ministre sénégalais des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement.

Mansour Faye l’a affirmé, hier, sur les ondes de Radio Sénégal international (RSI). Sur vingt-trois mesures prises lors du Conseil interministériel du lundi 9 janvier (après l’accident de Sikilo qui a coûté la vie à 40 personnes), sept entreront en vigueur au plus tard ce vendredi. Ces mesures concernent entre autres, l’heure de circulation des véhicules de transport public, l’âge des véhicules, l’âge des chauffeurs pour l’obtention du permis ou encore la vente des pneus d'occasion… L'autorité a indiqué qu’un arrêté ministériel sera émis à cet effet.

« Il y a des mesures qui sont dans la loi 22-04 du 15 avril 2022 et il restait à prendre les décrets d’application pour la mise en œuvre de ces mesures », a-t-il souligné. Le Conseil interministériel a eu lieu, comme l'avait requis le président de la République Macky Sall, en présence des acteurs des transports, chauffeurs, syndicats, consuméristes, société civile et même des propriétaires des véhicules qui ont approuvé les mesures. « Maintenant, il faut poursuivre la concertation avec l’ensemble des acteurs pour l’appropriation de ces mesures et aussi clarifier certains points », a préconisé Mansour Faye.

Pour la mise en œuvre de ces mesures, Mansour Faye a promis un accompagnement de l'État : « Il y a une disponibilité des services de l’État à travers tous les ministères impliqués pour arriver à la mise en œuvre de ces mesures, notamment sur le renouvellement du parc et pour certains secteurs touchés », a-t-il déclaré, donnant l’exemple de l’interdiction de l’importation des pneus.

« Ce secteur aura naturellement besoin de l’accompagnement de l’État et le gouvernement prendra toutes les dispositions pour accompagner ces acteurs économiques qui tournent autour de l’exploitation des pneus, notamment les vulcanisateurs ou ceux qui ont comme activité la pneumatique », a assuré le ministre.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Situation matrimoniale : confidences de femmes divorcées

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Gaza : le bilan passe à 30 410 morts

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Remplaçant au coup d’envoi, Boulaye Dia refuse d’entrer en jeu

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Violences conjugales : le quotidien traumatisant des victimes (reportage)

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Burkina Faso : « 170 personnes exécutées » dans des attaques de villages !

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Médina Yoro Foula : un enfant de deux ans périt dans un incendie, les récoltes consumées

Clédor Sène dément Farba Ngom

Clédor Sène dément Farba Ngom

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Représentativité syndicale : Samba Sy refuse d’exécuter la décision de la Cour suprême

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

Présidentielle après le 2 avril : l'UE met en garde Macky Sall

ADVERTISEMENT