Investitures: la fausse face de la classe politique [Décryptage]

Pour les élections locales prévues en janvier 2022, les Sénégalais clairvoyants découvrent la fausse face de la classe politique. Cette classe politique est apocryphe, mensongère et conspiratrice.

Président Macky Sall

Pour les élections locales prévues en janvier 2022, les Sénégalais clairvoyants découvrent la fausse face de la classe politique. Cette classe politique est apocryphe, mensongère et conspiratrice.

Elle triche, frustre et filoute. D’un côté, le Pouvoir et ses Avoirs ont défiguré et altéré l’APR et ses alliés.

Ils ont perdu leur authenticité et sont devenus un ensemble de polichinelles Mackyllés !

D’un autre, l’Opposition est devenue un rempailler de pouvoiristes égo narcissiques et se montre incapable de sacrifices et de sacerdoces pour le triomphe d’un idéal.

Pire, la tornade des insanités politiques qui assombrissent l’APR et Benno Bokk Yakaar est totalement identique à la rafale des fadaises politiques qui dépravent l’opposition sénégalaise.

Macky Sall vit une tragédie politique qui lui porte un préjudice. Il est otage d’une bande de délateurs, de sycophantes, de hâbleurs, de félons et de mythomanes dont la mission qu’ils s’octroient est de verser dans la délation, les galéjades, la menterie et la fausseté en véhiculant, à son niveau, des informations fausses sur les réalités politiques, mensongères sur des responsables de l’APR et dommageables pour lui-même, le Président de la majorité politique.

Les atrabilaires plaintes et complaintes des victimes et la subtile jubilation des conspirateurs du Macky attestent cette tare politique. Tous les Chefs d’Etat qui se sont succédé ont vécu ce travers qui alimente naturellement des animosités dans tout parti au Pouvoir et auprès de toute Autorité d’Etat. Avec l’APR, elle est une difformité autodestructrice surtout quand la personnalité politico-institutionnelle, destinataire de fausses informations, n’a pas toujours la sagesse du recul, du discernement et de la raison. Macky Sall est ainsi victime des travers d’un entourage superfétatoire qui l’amène à des décisions maladroites comme avec ces Investitures.

L’opposition sénégalaise vit ce drame et tout certifie qu’elle est un conglomérat d’égocentriques et de narcissiques qui ne sont alimentés que par des intérêts personnels et individualistes.

Une opposition d’égocentriques et de narcissiques

Et puis, autant la Coalition Benno Bokk Yakaar, dans l’Opposition, les Locales ne sont qu’une bataille de personnes et non une confrontation de propositions et de contre-propositions.

Les novices politiques n’arrivent pas encore à convaincre en raison d’une carence de discours politiques et de programmes parlementaires de progrès et d’avant-garde. En Fait, les effluves des privilèges et des avantages les embaument. Ils sont avec tout le monde et avec personne. Ils disent tout et rien. Ils se disent indépendants mais sont subordonnés à leurs comptes et escomptes. Les Sénégalais ne peuvent alors que faire si ce n’est s’accommoder, au nom du droit démocratique, ces indépendants et de ces politiciens glouton tout en sachant qu’ils ne répondront pas à leurs questions.

Recevez nos Top Stories dans votre boîte de réception

Bienvenue dans la communauté Pulse! Nous vous enverrons sur une base quotidienne les dernières nouvelles sur l'actualité le divertissement et plus encore. Ne ratez rien! Rejoignez-nous sur toutes nos autres chaînes - Restons connectés!

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Une pirogue en provenance du Sénégal interceptée en Espagne avec 69 migrants

Une pirogue en provenance du Sénégal interceptée en Espagne avec 69 migrants

Al Khayri: le chanteur Demba Guissé prend une niarel

Al Khayri: le chanteur Demba Guissé prend une niarel

Hors administration publique : plus de 41 heures de travail

Hors administration publique : plus de 41 heures de travail

Adja Thiaré est toujours hospitalisée

Adja Thiaré est toujours hospitalisée

Le Tchad béni, le Mali banni par la communauté internationale

Le Tchad béni, le Mali banni par la communauté internationale

Pourquoi vous ne devez surtout pas laver ces aliments

Pourquoi vous ne devez surtout pas laver ces aliments

Le fils du ministre Mariama Sarr déféré puis libéré

Le fils du ministre Mariama Sarr déféré puis libéré

Amnistie : Karim Wade menace de démissionner du PDS

Amnistie : Karim Wade menace de démissionner du PDS

Liberté provisoire: Sitor Ndour attend la décision de la chambre d'accusation

Liberté provisoire: Sitor Ndour attend la décision de la chambre d'accusation