La présidentielle de Sonko

Ousmane Sonko est candidat à l’élection présidentielle de 2024. C’est ce qu'on appelle une tautologie. Une évidence. Le leader de Pastef n'est pas seulement troisième à la présidentielle de 2019. Il n'est pas seulement le chef de file d'une opposition qui a réussi à imposer sa force à l’Assemblée nationale à la suite d’élections législatives aux résultats inédits. Il est surtout un ancien Inspecteur des Impôts et des Domaines radié en 2016 sans aucune forme de procès.

Ousmane Sonko

Il est surtout un opposant accusé de viol avec violences sur une fille de 20 ans. Des accusations et une plainte grotesques qui ont alimenté la polémique en février-mars 2021 et ont surtout jeté dans la rue des milliers de Sénégalais qui criaient au complot. Sonko doit d’ailleurs son salut à cette mobilisation quasi-générale dans un contexte pandémique de Covid-19 après son « appel à la résistance » et ses échos favorables. C’est une personnalité politique qui a plusieurs fois échappé à la « mort politique » qui redit son ambition d’être le cinquième président de la République du Sénégal. Les épreuves l’ont revigoré. Elles l’ont engraissé. Les erreurs d’appréciations du régime et un excès de zèle sans bornes l’ont propulsé si loin.

Le ralliement d’Idrissa Seck arrivé deuxième à la présidentielle de 2019 a été une vraie aubaine pour lui. Le vent en poupe, il a été triplement « légitimisé » par les urnes en 2019 et deux fois en 2022. C’est donc un candidat au summum de la confiance qui a parlé avec beaucoup d’assurance aux Sénégalais. Mais 2024 est si loin, si près. Tout peut arriver.

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Mercato: le FC Barcelone prend sa décision concernant Mikayil Faye

Mercato: le FC Barcelone prend sa décision concernant Mikayil Faye

Visite à Paris : Diomaye préfère l’ambassade du Sénégal à l'hôtel

Visite à Paris : Diomaye préfère l’ambassade du Sénégal à l'hôtel

Conflits à Gounass : les origines d'une vieille rivalité

Conflits à Gounass : les origines d'une vieille rivalité

Medina Gounass : la Guinée-Bissau ferme partiellement sa frontière avec le Sénégal

Medina Gounass : la Guinée-Bissau ferme partiellement sa frontière avec le Sénégal

Le BRT heurte un Jakartaman

Le BRT heurte un Jakartaman

Port de Dakar : plus de 6 milliards FCFA détournés

Port de Dakar : plus de 6 milliards FCFA détournés

Autoroute à péage : un bus prend feu sur l’axe Mbour - Dakar

Autoroute à péage : un bus prend feu sur l’axe Mbour - Dakar

Mutinerie à la prison du Camp pénal

Mutinerie à la prison du Camp pénal

Médina Gounass : le CUDIS invite les parties en conflit à se ressaisir

Médina Gounass : le CUDIS invite les parties en conflit à se ressaisir

ADVERTISEMENT