Le Sénégal est moins démocratique il y a 5 ans (Afrobarometer)

Selon les résultats du réseau panafricain de recherche par sondage, Afrobarometer, 53% des citoyens interrogés ont déclaré que le Sénégal est moins démocratique qu’il y a 5 ans.

Macky Sall adresse à la Nation 04-07-2023

Afrobarometer, un réseau panafricain et non-partisan de recherche par sondage qui produit des données fiables sur les expériences et appréciations des Africains, relatives à la démocratie, à la gouvernance et à la qualité de vie, donne son avis sur la situation qui prévaut au Sénégal marquée par le vote de la proposition de loi portant report de l'élection présidentielle 2024.

Selon le réseau, parmi les 39 pays sondés en 2021/2023, "le Sénégal enregistre la troisième plus grande proportion de citoyens préférant la démocratie à tout autre système politique. "le Sénégal enregistre le troisième plus fort soutien à la démocratie (84%), bien au-dessus de la moyenne continentale de 66%", informe Afrobarometer dans un communiqué.

Afrobarometer informe que : " la proportion de Sénégalais qui se déclarent « assez satisfaits » ou « très satisfaits » du fonctionnement de la démocratie dans le pays a fortement diminué, passant de 64% en 2014 à 48% en 2022". Le réseau de renseigner que : "Plus de la moitié (53%) des citoyens déclarent que le pays est moins démocratique aujourd’hui qu’il ne l’était il y a cinq ans".

Le sondage fait savoir, selon la même source que : "les trois quarts (76%) des Sénégalais affirment que leur président doit toujours obéir aux lois et aux décisions de justice, même s’il pense qu’elles sont erronées". "Mais, souligne-t-elle, une majorité (57%) d’entre eux déclarent qu’en fait le président ignore « souvent » ou« toujours » les lois et les décisions de justice – soit plus de quatre fois la proportion de personnes qui pensaient ainsi en 2013 (13%)".

ADVERTISEMENT

Les enquêtes d’Afrobarometer montrent que : "La décision du Président Macky Sall de reporter l’élection présidentielle au Sénégal s’inscrit dans le contexte d’un solide soutien populaire à la démocratie, mais d’un mécontentement croissant quant au fonctionnement de celle-ci dans le pays".

ADVERTISEMENT

Témoin d'un événement? Contactez-nous directement sur nos réseaux sociaux ou via:

Email: temoin@pulse.sn

ARTICLES SUGGÉRÉS

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

Macky Sall persiste et signe : 'le 2 avril, c'est fini pour moi'

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

CCIAD : suivez en direct le dialogue national

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Le témoignage poignant du détenu (politique) 'Cheikh Bi'

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

Nécrologie: Prince Fadiga, le jeune 'marié' à 16 ans n'est plus

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

'Dimanche non électoral' : ce qu'ont déposé les 16 candidats au C.C

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Nigeria : l'armée nigériane dément une tentative de coup d'Etat contre le président Bola Tinubu

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Un bébé se fait 'décapiter' sous les yeux de son père

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Dialogue : Idrissa Seck (aussi) décline l'invitation de Macky Sall

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

Angleterre : un migrant sénégalais condamné à 9 ans

ADVERTISEMENT